31 août 2014

Dernier jour d'Août !

31083c30

mais aussi un autre mois

http://fr.wikipedia.org/wiki/Septembre

septembre

septembre-5269

septembre-664c4217f

posept2226589664

infos : images du web

Bon dernier jour d'Août ; bon dimanche ( mes publications précédentes doivent vous occuper ).

 

Posté par remiche à 12:12 - Le temps qui passe
Tags :


01 mai 2014

Mois de Mai ...

En 2013 : tu t'es mal terminé, avec la fracture de mon péroné/droit; et depuis un engrenage de problèmes dont je ne vois encore pas la fin !

En 2014 : de quoi seras-tu fait ? Seul l'avenir pourra en témoigner; j'espère que le bout du tunnel va s'ouvrir sur la lumière et la joie.

tunnel-croix-rousse-rouverture31

Joie d'une naissance tant attendue, qui ne saurait tarder et les vers du grand Victor seront à déclamer .

Lorsque l'enfant paraît

Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille
Applaudit à grands cris.
Son doux regard qui brille
Fait briller tous les yeux,
Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,
Se dérident soudain à voir l'enfant paraître,
Innocent et joyeux.

Soit que juin ait verdi mon seuil, ou que novembre
Fasse autour d'un grand feu vacillant dans la chambre
Les chaises se toucher,
Quand l'enfant vient, la joie arrive et nous éclaire.
On rit, on se récrie, on l'appelle, et sa mère
Tremble à le voir marcher.

Lumière illuminant ma vie pour continuer d'avancer avec enthousiasme sur les pas de Cybèle, Raymond qui me porte depuis la fracture, Rémi, Marilyn mais surtout, le petit ange qui va combler ses parents et nous tous .

Alors, que ce symbole du 1er mai soit VRAI, qu'il nous offre ce bonheur, que nous méritons; des mots qui doivent sonner juste :

muguet1[1]

 

muguet-bonheur

 

muguet4

J'ai voulu faire "un pied de nez" à mai 2013; pour mai 2014, une personne a anticipé en m'écrivant : " le petit est né, TOUT va bien, yes yes " .

Aussi ce soir "chantons le joli mois de mai" comme dans certaines régions ( j'ai lu que des jeunes allaient reprendre la tradition près de chez nous ).

Mai : c'est aussi le mois de Marie dans une autre rubrique

http://www.mariedenazareth.com/qui-est-marie/le-mois-de-mai-mois-de-marie-catholique,

j'ai besoin de le rappeler ici .

 

mai marie78031289_o

En attendant ...

Posté par remiche à 01:05 - Personnelle
Tags : , , , , , , ,

30 avril 2013

Enfin, c'est la fin !

Avril se termine

!

Ce n'est pas trop tôt

Aujourd'hui

C'est ta fête

à toi mon papa qui n'est plus là & me manque tant

à toi Rémi, Robert qu'il aimait tant

vitraux-bonne-fete-robert-1860

bonne fête robertcc_el_120050Alors

Des fleurs de notre jardin

Chaque jour tu étais là

C'est fini

Les souvenirs restent

Pour oublier la pluie & ouvrir la porte sur "mai"

P1070749

P1070750

P1070752

P1070755

P1070757Tu vis en moi

Tu continues à m'aider

Pour avancer ...je t'aime "Papa", je t'aime "Rémi-Robert"

P1070553là-bas dans cette église

tu te mariais avec maman en novembre 1941

tu partais pour ton dernier voyage en septembre 1998

depuis août 2009 maman t'a rejoint

mais

le 20 septembre 2008

Rémi & Marilyn s'unissaient pour la vie

Que la vie continue ...

Posté par remiche à 04:30 - Le temps qui passe
Tags : , , , , , , ,

01 avril 2013

Après la Religion, la dérision. Fermeture du blog sur un coup de tête et un coup de gueule !

N'allez pas vous imaginer que c'est un poisson d'avril

?

1er Avril poisson rouge jras le bol peut-être

?

total

fatal

de

ne

pas

voir

Le Printemps

printemps149230_523491501029902_310769103_n

 

aussi

c'est ici

que se termine le long chemin parcouru avec vous

Toussaint 2011 033

aurevoir_H212609_L

colombe ATT00001111112 : 05

mon amie

est

solidaire

Au revoir...

J'en ai marre... Marre du mari qui me colle aux baskets comme une sangsue sur le dos d'un asthmatique, marre des enfants ingrats qui laissent seuls leurs vieux parents pour la 1ere fois le jour de…

Pour lire la suite cliquez ici

17 : 34

flash info

2 "nanas" prises au piège dans un filet de pêche

AVRIL 2013

En avril, ne te découvre pas d'un fil! Et bien, rien à craindre! Qu'il pleuve à Pâques, nous en avons l'habitude! Je me souviens que la plupart du temps, j'ai caché les chocolats de Pâques habillée…

Pour lire la suite cliquez ici

Posté par remiche à 04:01 - Humeur !
Tags : , , , , , , ,

01 mars 2013

Mars est là ! Mars attaque ! Je rebondis ...

le-cid

Scène V – Don Diègue, don Rodrigue

Don Diègue
Rodrigue, as-tu du cœur ?

 

as-tu du coeur_Le-Cidhttp://m.saint-quentin.fr/evenement_mobile/45/685-agenda.htm

Don Rodrigue
Tout autre que mon père
L’éprouverait sur l’heure.

Don Diègue
Agréable colère !
Digne ressentiment à ma douleur bien doux !
Je reconnais mon sang à ce noble courroux ;
Ma jeunesse revit en cette ardeur si prompte.
Viens, mon fils, viens, mon sang, viens réparer ma honte ;
Viens me venger.

Don Rodrigue
De quoi ?

Don Diègue
D’un affront si cruel,
Qu’à l’honneur de tous deux il porte un coup mortel :
D’un soufflet. L’insolent en eût perdu la vie ;
Mais mon âge a trompé ma généreuse envie ;
Et ce fer que mon bras ne peut plus soutenir,
Je le remets au tien pour venger et punir.
Va contre un arrogant éprouver ton courage :
Ce n’est que dans le sang qu’on lave un tel outrage ;
Meurs, ou tue. Au surplus, pour ne te point flatter,
Je te donne à combattre un homme à redouter ;
Je l’ai vu, tout couvert de sang et de poussière,
Porter partout l’effroi dans une armée entière.
J’ai vu par sa valeur cent escadrons rompus ;
Et pour t’en dire encor quelque chose de plus,
Plus que brave soldat, plus que grand capitaine,
C’est…

Don Rodrigue
De grâce, achevez.

Don Diègue
Le père de Chimène.

Don Rodrigue
Le…

Don Diègue
Ne réplique point, je connais ton amour,
Mais qui peut vivre infâme est indigne du jour ;
Plus l’offenseur est cher, et plus grande est l’offense.
Enfin tu sais l’affront, et tu tiens la vengeance :
Je ne te dis plus rien. Venge-moi, venge-toi ;
Montre-toi digne fils d’un père tel que moi.
Accablé des malheurs où le destin me range,
Je vais les déplorer. Va, cours, vole, et nous venge.

 

russiehttp://blogusa.over-blog.com/article-4966.html

 

marsClose02http://mars.jpl.nasa.gov/programmissions/science/

 

mars le moishttp://www.centerblog.net/journal-intime/33350-4157014-calendrier-du-mois-de-mars-

dicton-de-marshttp://mc-creations.mabulle.com/index.php/Mars-dictons-poemes/p7

Posté par remiche à 03:01 - Théâtre
Tags : , , ,


28 février 2013

Et le blog cessera ...avec la venue de Mars, faute de motivation. Sauf "exception" ! ! Vous en doutez ? Vous pouvez !

préambule

avec

Pierre Corneille

Sous moi donc cette troupe s'avance,
Et porte sur le front une mâle assurance.
Nous partîmes cinq cents; mais par un prompt renfort
Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port,
Tant, à nous voir marcher avec un tel visage,
Les plus épouvantés reprenaient de courage !
J'en cache les deux tiers, aussitôt qu'arrivés,
Dans le fond des vaisseaux qui lors furent trouvés;
Le reste, dont le nombre augmentait à toute heure,
Brûlant d'impatience, autour de moi demeure,
Se couche contre terre, et sans faire aucun bruit
Passe une bonne part d'une si belle nuit.
Par mon commandement la garde en fait de même,
Et se tenant cachée, aide à mon stratagème;
Et je feins hardiment d'avoir reçu de vous
L'ordre qu'on me voit suivre et que je donne à tous.
Cette obscure clarté qui tombe des étoiles
Enfin avec le flux nous fait voir trente voiles;
L'onde s'enfle dessous, et d'un commun effort
Les Maures et la mer montent jusques au port.
On les laisse passer ; tout leur paraît tranquille;
Point de soldats au port, point aux murs de la ville.
Notre profond silence abusant leurs esprits,
Ils n'osent plus douter de nous avoir surpris;
Ils abordent sans peur, ils ancrent, ils descendent,
Et courent se livrer aux mains qui les attendent. Nous nous levons alors, et tous en même temps
Poussons jusques au ciel mille cris éclatants.
Les nôtres, à ces cris, de nos vaisseaux répondent;
Ils paraissent armés, les Maures se confondent,
L'épouvante les prend à demi descendus;
Avant que de combattre ils s'estiment perdus.
Ils couraient au pillage, et rencontrent la guerre;
Nous les pressons sur l'eau, nous les pressons sur terre,
Et nous faisons courir des ruisseaux de leur sang,
Avant qu'aucun résiste ou reprenne son rang.
Mais bientôt, malgré nous, leurs princes les rallient,
Leur courage renaît, et leurs terreurs s'oublient
La honte de mourir sans avoir combattu
Arrête leur désordre, et leur rend leur vertu.
Contre nous de pied ferme ils tirent leurs alfanges;
De notre sang au leur font d'horribles mélanges.
Et la terre, et le fleuve, et leur flotte, et le port,
Sont des champs de carnage où triomphe la mort.
Ô combien d'actions, combien d'exploits célèbres
Sont demeurés sans gloire au milieu des ténèbres,
Où chacun, seul témoin des grands coups qu'il donnait,
Ne pouvait discerner où le sort inclinait ! J'allais de tous côtés encourager les nôtres,
Faire avancer les uns et soutenir les autres,
Ranger ceux qui venaient, les pousser à leur tour,
Et ne l'ai pu savoir jusques au point du jour.
Mais enfin sa clarté montre notre avantage;
Le Maure voit sa perte, et perd soudain courage
Et voyant un renfort qui nous vient secourir,
L'ardeur de vaincre cède à la peur de mourir.
Ils gagnent leurs vaisseaux, ils en coupent les câbles,
Poussent jusques aux cieux des cris épouvantables,
Font retraite en tumulte, et sans considérer
Si leurs rois avec eux peuvent se retirer.
Pour souffrir ce devoir leur frayeur est trop forte;
Le flux les apporta, le reflux les remporte;
Cependant que leurs rois, engagés parmi nous,
Et quelque peu des leurs, tous percés de nos coups,
Disputent vaillamment et vendent bien leur vie. À se rendre moi-même en vain je les convie :
Le cimeterre au poing ils ne m'écoutent pas;
Mais voyant à leurs pieds tomber tous leurs soldats,
Et que seuls désormais en vain ils se défendent,
Ils demandent le chef; je me nomme, ils se rendent.
Je vous les envoyai tous deux en même temps;
Et le combat cessa faute de combattants.

(Le Cid, extrait acte IV, scène 3)

1

lassitude

 

jpg_lassitude-15729http://www.artistesdauvergne.org/spip.php?article91

Lassitude

De la douceur, de la douceur, de la douceur !
Calme un peu ces transports fébriles, ma charmante.

Même au fort du déduit parfois, vois-tu, l’amante
Doit avoir l’abandon paisible de la sœur.

Sois langoureuse, fais ta caresse endormante,
Bien égaux tes soupirs et ton regard berceur.
Va, l’étreinte jalouse et le spasme obsesseur
Ne valent pas un long baiser, même qui mente !

Mais dans ton cher cœur d’or, me dis-tu, mon enfant,
La fauve passion va sonnant l’olifant ! ...
Laisse-la trompetter à son aise, la gueuse !

Mets ton front sur mon front et ta main dans ma main,
Et fais-moi des serments que tu rompras demain,
Et pleurons jusqu’au jour, ô petite fougueuse !

Paul Verlaine

   

2

fatigue

 

fatigue1Web

3

empathie

 

Empathie (6)

http://projetrelationnel.blogspot.fr/2012/02/empathie-de-lautre-cote-de-ton-regard.html

Et voilà c'est parti mon "kiki"

 vous allez vous dire : "elle nous a déjà fait le coup"

Effectivement, cela ne fera qu'une fois de plus, mais aussi une fois de moins, pas facile tous les jours d'être opérationnelle, enthousiaste, efficace, se donner des coups de pieds au "cul", est-ce une bonne méthode ?

Non, faire semblant de

 

sourire de francine_p

c'est possible

mais

à quel prix

 

souriez-love-vous-etes-filmes-130994235734


"LA GRANDE VADROUILLE", LES CITROUILLES par richardanthony

alors pour terminer

je viens de m'offrir et vous offrir un petit plaisir

en vous souhaitant une bonne fin février

bon jeudi coeurs

Posté par remiche à 02:28 - Etat d'âme
Tags : , , , , , , , ,

31 juillet 2012

Le mois de juillet 2012 : basta ! Et bonne fête à Ignace : un chat !

http://www.gralon.net/calendrier/ephemeride-31-juillet.htm

c'est la fête à Ignace

Ignace

le vénérable chat de nos amis

Hubert & Jacqueline

hubert et jaja (7)

il n'a rien d'un adorable chaton

c'est un monstre

même s'il est beau le "pépère"

ignace 062

c'est le plus grand et gros

ennemi de Cybèle

je vous jure il tient sa place et défend SON territoire

ignace 002(3)de plus vous pouvez constater qu'il a l'art et la manière de se camoufler

en attendant sa victime

P1000701

m-mag-argent-manque-fin-du-mois-miblog

la-fin-du-mois

Posté par remiche à 07:31 - Le temps qui passe
Tags : , , , , , ,

04 mai 2012

En mai fais ce qu'il te plaît ! Je change de sujet; je tourne une page; je vois d'autres horizons ..

MARYSE-En_Mai

http://www.desfillesetuneaiguille.com/LES-GRILLES-DE-MARYSE-En-Mai-fais-ce-quil-te-plait

Victor Hugo 

1802 / 1885

En mai

Une sorte de verve étrange, point muette,
Point sourde, éclate et fait du printemps un poëte ;
Tout parle et tout écoute et tout aime à la fois ;
Et l'antre est une bouche et la source une voix ;
L'oiseau regarde ému l'oiselle intimidée,
Et dit : Si je faisais un nid ? c'est une idée !
Comme rêve un songeur le front sur l'oreiller,
La nature se sent en train de travailler,
Bégaie un idéal dans ses noirs dialogues,
Fait des strophes qui sont les chênes, des églogues
Qui sont les amandiers et les lilas en fleur,
Et se laisse railler par le merle siffleur ;
Il lui vient à l'esprit des nouveautés superbes ;
Elle mêle la folle avoine aux grandes herbes ;
Son poëme est la plaine où paissent les troupeaux ;
Savante, elle n'a pas de trêve et de repos
Jusqu'à ce qu'elle accouple et combine et confonde
L'encens et le poison dans la sève profonde ;
De la nuit monstrueuse elle tire le jour ;
Souvent avec la haine elle fait de l'amour ;
Elle a la fièvre et crée, ainsi qu'un sombre artiste ;
Tout ce que la broussaille a d'hostile et de triste,
Le buisson hérissé, le steppe, le maquis,
Se condense, ô mystère, en un chef-d'oeuvre exquis
Que l'épine complète et que le ciel arrose ;
Et l'inspiration des ronces, c'est la rose.

21 janvier 1877.

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Mai

c'est aussi ne l'oublions pas

le mois de marie_n

http://missel.free.fr/Sanctoral/05/mois_marie.html

DSCN1897

en déplaise à certain(e)s

je vais m'aventurer sur le chemin d'un ami

un vrai

sic luceat_n

il est là

avance à pas lents près de moi

http://www.flickr.com/photos/sicluceat/sets/72157629272312162/

et puis il y a

http://www.printempsdesbeaujolais.com/

 

 DSCN0406

DSCN0423

AttentionTriangle

les commentaires de ce blog sont modérés & je ne le regrette pas

dans la mesure où des propos abjects sont déposés ici avec des adresses non-valides

merci de votre compréhension

Posté par remiche à 05:04 - Le temps qui passe
Tags : , , , , ,

01 mai 2012

Mazi Mazette, mai s'installe ! Le muguet est roi !

cartemai3_
je-t-offre-un-brin-de-bonheur
Mazi-Mazette voulez vous l’écouter à votre porte on va vous la chanter (bis)
A l’arrivée du joli mois de mai
A la sortie du vilain mois d’avril
A l’arrivée du joli mois de mai

Si vous laissez chanter, vous aurez de la chance,
On fleurira vos portes, d’épines roses et blanches
Et vous aurez des fleurs à vos pommiers
Refrain
Le joli mois de mai est un mois de plaisance
Les filles et les garçons en ont la souvenance
Vous les verrez tous deux, bras-dessus bras-dessous
Refrain
cartemai7_

Le joli mois de mai où l’on marie les filles
Je le sais par moi-même car mon père m’y marie
S’il m’y marie ce n’est point malgré moi
Refrain

Le vilain mois d’avril qu’a mis sa femme en couche
N’a rien à lui donner, qu’une poignée de croûtes
Donnez lui va du rêve, elle en prendra
Refrain

Vous bons gens qui dormez nous qui avons tant de peines
A chasser les renards qui sont dans vos avoines
Ils mangeront vos poules et vos dindons
Refrain

cle-du-bonheur

Si nous avions à boire nous chanterions plus clair
Mais les étoiles du ciel nous troublent la mémoire
Et la gelée qui nous tombe sur le nez
Refrain
Le maître de la maison descendit dans la cave
La cruche à la main et les verres sur la table
Versez du vin et nous en boirons
Refrain
Donnez nous des œufs des œufs, de vos poulettes
Une douzaine ou deux pour faire une omelette
Donnez nous donc des œufs ou de l’argent
Refrain
Si vous n’avez rien à nous donner, donnez nous la servante
Ou la fille de la maison elle est encore plus plaisante
La promènerons avec nous toute la nuit
Refrain
En vous remerciant le maître et la maîtresse
La cadeau n’est pas très grand mais est bien honnête
Nous reviendrons dès ce soir ou dans un an
Nous reviendrons pour vous en dire autant
Nous reviendrons dès ce soir ou dans un an
Nous reviendrons pour vous en dire autant

 cartemai20_

mais sous ses airs parfumés
il faut se méfier de cette plante "porte-bonheur"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Muguet_de_mai


muguet toxique _n

http://r.saintaubin.free.fr/mai1.htm

images, texte et liens du web

bouquet-de-bonheur

Posté par remiche à 05:00 - Le temps qui passe
Tags : , , , , ,