28 novembre 2014

Philosophons un peu ! Je suis partie d'une citation ...

...

oui une citation inspirée, d'un vécu qui éclate au grand jour sur FB, en effet 2 amis qui étaient séparés, ont indiqué du jour au lendemain : " en couple" ( je vous rassure, un homme et une femme ).

Jusque là, rien d'anormal, mais voici les mots qui me sont venus à l'esprit : " pour vivre heureux, vivons cachés" c'est Epicure qui a dit ceci !

Alors vous allez me dire de quoi elle se mêle ?

Mais, c'est bien de dévoiler un changement de situation, mais en faire trop et inciter des commentaires multiples, je trouve cela indécent.

Quelques liens vont aider la réflexion.

http://dutempspoursoi.free.fr/Connaissancegenerale/Philosophie/Epicure.htm

http://www.la-vie-du-jardin.com/accueil/therap.php

therap-Epicure

connais-toi-toi-même

 http://www.sagesse-marseille.com/culture/conferences/epicure.html

J'ai une crainte, c'est de vous saouler; alors ne lisez pas tous ces liens, mais essayez de donner vos sentiments sur "pour vivre heureux, vivons cachés".

Est-ce bien ?

Est-ce mal ?

 Devons-nous nuancer ?

Sommes-nous heureux, si nous nous enfermons, et évitons les autres ?

Lettre à Ménécée - Free

philo.berthelot.free.fr/upload_download_de.../Ménécée,%20Intro.doc
L'optimisme épicurien : le bonheur est « à notre portée et facile à se procurer » .... D'où le fameux adage épicurien : « Pour vivre heureux, vivons cachés. ».
Sur ces derniers mots très intéressants ( attention il faudra télécharger pour les lire ) je vais mettre un dernier lien pour la beauté d' une image surprise.

21872

barre c68b423c

SOS

Aujourd'hui j'allais après avoir philosophé un "max" , oublier l'essentiel, l'anniversaire de Rémi 

point-d&-39;exclamation_2997219

1985 / 2014

Le compte est bon 29 ans, tu grandis et d'autant plus depuis que tu es papa d'un beau garçon Mathias (pour le protéger, je suis interdite de photo ici ) .

Remi (1)

Joie, bonheur, nous nous retrouverons samedi soir pour fêter cet anniversaire dimanche .


23 janvier 2014

Cette pensée qui fait réfléchir, que vous soyez croyant(e)s ou non !

230114

Aussi,

vous pouvez imaginer

aisément que le sac de la joie est attendu avec impatience 

point excla pour rémi

Aujourd'hui un ange a montré son nez

angej

 

Posté par remiche à 18:15 - Pensée
Tags : , , , , ,

29 décembre 2013

29 30 31 ...

2013 s'achève,

Il reste 3 jours à "tirer" !

Faire une dernière publication, n'est pas une chose aisée; et vous le comprendrez sans doute; que dire ? Qu'écrire ?

Inutile de "brasser" ...

Aussi, je tiens à vous remercier pour votre fidélité et vos commentaires, que je lis toujours avec beaucoup d'attention et de bonheur; Juliette, pour les publicités cela ne dépend pas de moi, Raymond vient de vérifier et il n'avait pas de problème. Ma santé à ce jour, rien de nouveau, état stationnaire qui doit un jour s'améliorer comme par miracle, mais après beaucoup de patience; je ne souhaite à personne d'être sous l'emprise de l'algodystrophie, c'est à peine concevable, mais bien réel et surtout très invalidant, j'en resterai là, si je n'avais pas mon époux, je ne pourrais pas rester à la maison; je ne me reconnais plus ( il y a dans la vie des situations inexpliquées).

Noël s'est passé, du "mieux" possible, avec le soir nos amis les "Nuguet" qui sont venus chez nous partager le repas, mais à 22 h 30, j'étais au lit. Le 25 décembre, nous avions nos enfants, c'est un grand bonheur de les avoir; nous avons échangé des cadeaux qui sont toujours bien accueillis et ne seront ni échangés, ni vendus sur "internet" ! Car ils sont précieux et offerts avec Amour.

Je vais "tristement" tourner la dernière page de ce blog, pour cette année 2013; j'attendais la retraite de mon époux, elle est arrivée et nous avons eu la joie de fêter "ça" dignement entourés d'ami(e)s, famille...mais j'étais plâtrée à cause de ce "petit péroné" cassé qui a causé tout un engrenage de "bavures" qui font que je vois 2013 d'un sale oeil !

Voilà, je n'en dirai pas plus, à quoi bon se lamenter, quand il faut croire qu'au bout du tunnel la lumière me permettra je l'espère de "revenir" à la vie, vous savez, celle dont vous me dites souvent, ces mots : "courage, tu en as, tiens bon, la vie est belle..." vous avez raison, alors que 2014 s'offre à moi sous de meilleurs auspices.

D'ailleurs, il ne faut pas s'arrêter là, le chemin va continuer, je vous offrirai encore des sujets, divers, variés, pour que vous preniez plaisir à me lire; aussi à l'année prochaine.

1 meilleurs-voeux-boule

2 merci-voeux-neige

3 meilleurs-voeux-pro

4 amitie-voeux

Je tiens à rajouter, que je n'ai pas été aussi forte que notre amie Agathe,

http://www.agathejolybois.net/

qui a tenu son blog avec tant d'amitié et de belles idées . Et puis "80alattaque" qui se décarcasse avec Canalblog sans pitié,

http://80alattaque.canalblog.com

elle peut être félicitée pour ses publications . Mais aussi, sans faire de jalousie, Olivier qui a suivi mon "pauvre blog"

http://blogoliviersc.org/

Des mots importants pour moi :

- partage

- amitié

- santé

- bonheur partagé

5 6c29324a

6 bonne-annee-champagne

17 septembre 2013

18 / 01 / 2012 ...une "histoire d'amour" qui a pris fin cette nuit du 16 /09 / 2013 !

L' Elysée a quitté notre domicile et c'est tant mieux, cela n'a pas été sans appréhension, ni doute, ni anxiété ...mais depuis son installation, c'était des nuits d'enfer, pour moi et pour mon époux qui partage ses jours, ses nuits avec moi .

Il aurait pu quitter le domicile, car supporter des alarmes intempestives, des bruits divers et variés, chaque fois que je bougeais dans le lit; mais il est rester fidèle à son épouse et son " bastringue" respiratoire !

Aujourd'hui, la vie nocturne, dés ce soir sera peut-être plus paisible ?

Voilà je vous présente le nouvel assistant respiratoire nocturne

Vivo 50

j'étais tellement troublée, que j'avais mis je crois dans un commentaire "vino 50" je devais penser au vin

vivo50

Attention, c'est mignon "tout" ça mais avec ce beau "design" il faut imaginer une batterie de tuyaux qui partent de l'appareil et vont jusqu'à mon nez, Raymond avec beaucoup de patience à "monter" prêt à l'emploi, les différents éléments et HORREUR, les alarmes neutralisées ont commencé leur "cirque" alors un jeune technicien est venu très rapidement à domicile réexpliquer, les manipulations à faire et les "boutons" à ne pas toucher ...

vivo montageun "flou" artistique des lieux

Je m'étais jurée de ne plus parler de ces "choses" là de ma vie; mais je dois rassurer Francine ( vous savez, notre mamie octo ) et puis d'autres !

Aussi, sachez que la nuit dernière j'ai dormi, malgré mon corps "robotisé" avec des systèmes d'enregistrement; j'espère que la nuit à venir je sombrerai dans les bras de morphée,

morpheehttp://germanie.wikidot.com/morphee

et que Raymond n'aura pas les tympans brisés avec des alarmes, ce serait le comble.

Sur ce, il y a pire "et mon adorable toubib" m'a dit, juste avant de partir : "des cas comme toi, l'échéance plus ou moins proche,

c'est l'oxygène 24 h / 24 h" aussi positivons tant que nous le pouvons et croyons encore qu'il fait bon vivre .

P1090030Cette adorable "cétoine dorée" était là à mon retour, je suis inquiète en observant de près ses élytres maculées de blanc (Aile antérieure coriace, très rigide, inapte au vol des coléoptères et des orthoptères. La paire d’élytres protège les ailes postérieures membraneuses, seules aptes au vol.)

BONNE-NUIT

Posté par remiche à 18:02 - Personnelle
Tags : , ,


15 juin 2013

Les blogs : origine, historique.. Je viens de me poser la QUESTION ! Et surtout le pourquoi, du comment, l'intérêt ...d'un blog.

 

Blog_picture

blog-3

blog 5

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Blog

un peu de lecture

qui devrait vous enrichir

http://www.youngplanneur.fr/2011/10/sur-4-types-de-blogs-quun-seul-nest-populaire-pourquoi/

information

images du web

http://blogs.univ-poitiers.fr/jf-cerisier/tag/histoire-des-blogs/

alors

à vous toutes et tous

je vous invite à lire

même si c'est un peu long tous les liens

sinon

inutile de commenter

point-d&-39;exclamation_2997219

Comme un oiseau qui chante sur une portéebarre portée oiseau_art

je suis là pour vous servir et vous offrir au gré de mes envies, de mes folies, de mes périodes fastes, noires ...les moments de ma vie au quotidien, mais aussi des sujets que je découvre et qui m'incitent au partage sur cette toile du net ! Une page blanche où laisser des traces. Ce pourrait être un carnet personnel, mais là, le partage s'invite au rendez-vous des internautes de tous milieux, de tous niveaux sociaux culturels et c'est un piège insoupçonnable, dont peu sont conscient(e)s ! Se livrer ici, ne s'arrête pas là, ce qui est déposé fait en un instant le tour du monde. En avez-vous réellement conscience ? Non, je ne le pense pas ! Aussi, je me suis posée la question, peut-être un peu trop tardivement car depuis que ce blog existe sous l'impulsion des enfants, je ne me suis jamais vraiment interrogée sur son fondement .

Je me suis heurtée, à en être blessée par 2 fois avec des monstres qui manipulent d'une manière perverse le virtuel, qui sont à l'aise derrière l'écran, et qui dans la vraie vie sont d'autres personnages ignobles, capables de passer de l'amitié à la haine, à la destruction. Je ne reviendrai pas au sujet de ces 2 qui sévissent encore sur des tas de supports virtuels : blogs, réseaux sociaux...ce serait inutile et "ils" jouiraient à se masturber les neurones de voir que je fais encore état de leur existence .

Vous qui êtes fidèles avec vos commentaires, je vous reçois avec beaucoup de plaisir et je vous vois comme des êtres vivants à part entière, sincères avant tout. Nous formons un petit "club" et c'est le point important de la raison d'être de ce blog. Ce que je crains de jour en jour, c'est cette lassitude qui m'envahit et qui devient contagieuse; je n'ai pas une grande envie de combler des vides avec tout et n'importe quoi. La note de ce jour ce veut être un sujet de réflexion.

Vous savez que j'étais professeur de SVT et cet amour du métier fait que j'ai besoin de communiquer. Rester isolée, n'a jamais été mon "truc", en dehors des cours traditionnels avec les élèves, j'ai organisé des sorties, des activités ...pour les motiver sur le chemin de la réussite, leur faire aimer apprendre, s'instruire, enrichir ses connaissances, pour devenir des hommes et des femmes responsables : "pas des veaux", pas "des boeufs" qui gobent tout sans comprendre, sans analyser.

Mais nous sommes arrivés à un point crucial, notre société est bien malade dans TROP de domaines. Je ne vais pas refaire l'Histoire, je ne suis qu'une modeste personne.

Est-ce que j'éclaire une lanterne ou est-ce que ce que je vous écris ne servira à RIEN ?

Amusez-vous à chercher des gens sur Google et je suis certaine que vous serez surpris(e)s.

Vous pourrez voyager à partir d'un simple nom ou un pseudo avec une multitude de liens.

Exemple d'un ami :

Olivier Schmidt-Chevalier 

Je pense qu'il ne m'en voudra pas d'avoir sélectionné son nom, c'est simplement pour vous montrer le résultat d'une recherche.

Avec mon époux idem :

Raymond Chenaud

Je ne vais pas vous "lasser" plus longtemps, j'ai assez "bavé" pour aujourd'hui, j'espère que vous aurez pris en compte ma démarche en attendant la suite, pour terminer, quelques mots importants : prudence, méfiance, sagesse, politesse et sincérité. Se méfier des terrains glissants, aborder avec des pincettes des sujets dits d'actualité.

Si je tiens à rajouter des propos de nos enfants : "maman ne raconte pas TOUT sur ton blog, la terre entière n'a pas besoin de TOUT savoir, il faut conserver une intimité " . Ils ont raison ! Je fais donc de plus en plus attention à ce que je dépose ici.

Il n'y a qu'à regarder dans ce monde des blogs où des personnes sont attaquées, harcelées (obligées de n'ouvrir leur blog qu'à des inscrit(e)s, admis(e)s, reconnu(e)s) là aussi c'est chiant avec des pseudos, mots de passe dont il faut se souvenir, j'avoue avoir abandonné lamentablement ! D'autres sont obligé(e)s d'utiliser des solutions peu catholiques...il y a aussi, mais attention c'est une liberté : "la modération" des commentaires, à mon avis, je crois que la personne qui commente aime bien voir "s'afficher" ce qu'elle vient d'écrire.

Sur ce je vous souhaite un bon week-end sans tempête, ni orage .

bon weekend 60b269d4

J'imagine la réaction de certain(e)s, je vous ai à l'oeil

oeil12

ps

si le temps est mauvais, vous aurez de quoi vous mettre sous la

dent 5a72f38bnb

dimanche 16 juin 2013

fête des pères

le mien n'est plus là

celui de Raymond non plus

n'oublions pas les autres

galerie-membre,fete-des-peres,a-mon-pere

 

13 mai 2013

Lettre à personne ...

Vous connaissez sans doute

"lettre à dieu", "lettre au président"

La Lettre à Élise - Wikipédia

fr.wikipedia.org/wiki/La_Lettre_à_Élise
La Bagatelle en la mineur, WoO 59, « La Lettre à Élise » (Für Élise) est une pièce musicale pour piano en la mineur composée par Ludwig van Beethoven en ...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lettre_%C3%A0_M%C3%A9n%C3%A9c%C3%A9e

tant

d'autres lettres

alors voilà, vous avez patienté

je vous remercie

P1070938

Lettre à personne,

du temps s'est écoulé depuis Pâques 2004, ce coup de pied au cul, qui a été accompagné par des mots inacceptables de la part d'un chef d'établissement, ça fait bizarre ce retour dans le passé, 9 ans se sont écoulés depuis. Refaire le monde, impossible, il a d'abord fallu accepter après une lutte inutile contre cette institution l' éducation nationale ( pas de majuscule) ! Un combat mené sans le moindre résultat, si ce n'est une muraille d'incompréhension avec laquelle, la vie a continué lamentablement son cours comme l'eau qui coule dans la rivière et fait tourner le moulin. Rage et désespoir ont fait bon ménage, sans que la déprime s'installe ! La tête "haute" , l'état "limite", vivre sans accepter ces congés maladies, congés longue durée imposés pour arriver enfin à la retraite au 1er septembre 2006, comme un soulagement (peut-être).

Nicolas un ancien collègue un jour m'appelle ( courant novembre 2006) : " nous tenons à arroser ton départ en retraite, accepterais-tu ? Viendrais-tu au Collège ? " comme Nicolas faisait partie de mes collègues qui avaient encore une place dans mes souvenirs et dans mon cœur, j'ai dit : "oui" .

Nicolas, il faut le dire enseignait non seulement au Collège Émile Zola, mais à la Maison d'arrêt du Garet ( Villefranche) et au Séminaire à Ars, le type même d'un professeur "atypique" avec une ouverture d'esprit extraordinaire, un homme vrai; donc je n'ai guère réfléchi pour accepter cette invitation, merci Nicolas, toi qui avais compris ma détresse et mon refus total de retourner sur mon lieu de travail où j'avais œuvré de janvier 1984 à Pâques 2004.

Le jour "j" n'a été que du bonheur, retrouver ces collègues qui étaient là pour m'honorer et me montrer à quel point mon départ les avaient surpris. J'ai d'abord eu un beau discours de Nicolas, et le chef d'établissement (penaud et con à la fois) s'est senti "obligé" de m'offrir la médaille de la ville (qu'il avait eu en pleurant sur l'épaule du Maire) !

Je suis revenue avec des beaux cadeaux et le cœur plus léger ...mais les blessures se cicatrisent mal dans un tel cas.

La fin d'année 2006, je pouvais dire : "je suis à la Retraite" . Mais Raymond continuait à bosser, des jours avec et des jours sans ...Il y a eu le jour où maman est venue vivre sous notre toit, car elle ne pouvait plus rester seule dans son appartement, peu de temps avant le mariage de Rémi avec Marilyn (20 septembre 2008) la vie était ce qu'elle était, la présence de maman m'obligeait à me lever assez tôt et surtout de préparer un repas pour midi, sinon elle remuait les casseroles et disait : "qu'est-ce que nous allons becqueter ?" nous sortions faire des promenades, elle m'aidait à soulever mon déambulateur et nous étions bien ensemble, jusqu'au jour où tout doucement, elle changeait, se mettait à ne plus vouloir vivre, à implorer le ciel de venir la chercher pour qu'elle puisse retrouver son époux; je ne me plaignais pas, je continuais à être avec elle qui ne me reconnaissait plus comme sa fille, la vie n'était plus un long fleuve tranquille, mais aidée par Raymond je tenais le coup, jusqu'au jour où il a fallu prendre malgré nous une grave décision (d'ailleurs certain(e)s n'ont pas compris) ...direction l'hôpital, notre ami, médecin traitant avait raisonné maman : "quelques jours, pour soulager Michèle..." elle ne comprenait pas, elle n'avait plus sa tête (par moment) . Rémi et Marilyn étaient en voyage de noces ...à leur retour maman n'était plus de ce monde; ils sont arrivés pour ses obsèques ( le jour de ses 89 ans) du jour où cette page s'est tournée, je suis devenue orpheline et bien désemparée; ma vie a basculé vers un nouveau rythme qui n'avait plus de repères, je ne savais plus qu'il y avait : "le matin, le midi, le soir" non je n'ai pas sombré, j'ai tenu bon; mais là depuis cette retraite qui arrive pour Raymond, rien ne va plus.

Pourtant, comme je l'ai attendu ce jour "j", qui sonnera le 31 mai 2013 ! Pour l'instant, cet homme qui partage mon quotidien depuis le 27 mars 1976 est là, en vacances, le rythme doit reprendre des normes oubliées, et moi je suis comme le bateau ivre, je ne sais plus très bien où j'en suis, avec en plus une fatigue inexplicable, une lassitude sans nulle autre pareille ...aussi un mal être, un mal de vivre s'est installé, je ne suis plus moi, et je n'accepte pas ce qui me diminue avec l'âge; je sais que d'autres en sont au même point .

Ne vous moquez pas, ne me montrez pas du doigt, je n'ai pas pu tout dire, ce blog n'est qu'un support pour une lettre à personne, que ces quelques mots déposés ici, m'ouvrent la porte vers des jours meilleurs en compagnie de mon tendre époux, qui fait tout ce qu'il peut pour moi, je sais que je ne dois pas me plaindre mais faire des efforts pour lui aussi, qu'il ne se voit pas partager sa retraite avec une "zombie". Je suis heureuse d'avoir Rémi et Marilyn, qui sont des amours d'enfants pour nous; Rémi a du travail, ses études lui ont permis de faire ce qu'il voulait; Marilyn a réussi son CAPES et, je me revois dans mes débuts de carrière; nous sommes fiers d'eux. Mais, j'ai sans doute en moi cette incertitude pour 2013 / 2014, Marilyn affectée dans l'Académie de Grenoble, ce n'est pas le bout du monde, aussi je voudrais tant qu'elle obtienne un poste qui soit dans ses voeux ( effectivement, elle aurait pu être nommée à Lille, Créteil ou ...) c'est peut-être un point qui me "taraude" l'esprit sans que je le veuille vraiment. Alors je crois que je vais clore cette démarche épistolaire faite en ce jour de pluie, de ciel gris où j'ai décidé de "vivre debout", sans aller me réfugier sous la couette, branchée au respirateur !

31083c30

Dans quelques jours une visite est programmée

une rencontre importante

celle de

http://colinekifouine.canalblog.com/

le jour des 60 ans de Raymond

avec

une réalisation encore surprise

http://messculptures.canalblog.com/

fin avril 027vous devez

vous souvenir de "la mort du pin"

P1070967Cybèle, fidèle au poste surveillera leur arrivée

 

1ahukybr

05 janvier 2013

Prescription médicale efficace à 100 % et remboursée à 100 % .

Quadrithérapie

 La paix dans le couple !

Après plusieurs années de recherches, les laboratoires Pfizer annoncent
l'arrivée en pharmacie d'un nouveau traitement qui atténue les conflits
de couple, tout en occasionnant très peu d'effets secondaires. Il s'agit
en fait d'une "quadrithérapie", à prendre par Monsieur tous les jours
au moment des repas :
1. DICOMMEL
2. FAICOMMEL
3. PENSCOMMEL
4. PIFERMLA
Testés en
laboratoire, ces médicaments procurent une véritable sensation de bien
être, de tranquillité, de PAIX.

Pour ceux qui auraient quelques difficultés avec le "DICOMMEL"

il existe un générique le "DIKELLARAISON" mais son goût est, parait-il,
amer.

bon weekend

Posté par remiche à 01:05 - Découverte
Tags : , , , , ,

03 janvier 2013

Suite inattendue de l'inventaire ! Bilan. Sans commentaire ...

grand-mère et sexeje dédicace cette "note" à Renée

et

?

BON jeudi-1

Posté par remiche à 09:49 - Humour ...
Tags : , ,

08 novembre 2012

Parler ou se taire ?

"Le meilleur usage que l'on puisse faire de la parole est de se taire"

Tchouang-Tseu

découvert ici

http://www.cleomede.com/

 

BARRE feuilles9

qui est donc Tchouang-tseu

?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tchouang-tseu


Parler pour ne rien dire par lylybel

cette vidéo a peut-être été déjà publiée sur ce blog

tant pis

"20 fois sur le métier remettez votre ouvrage"

barre de séparation avec une rose

 

si l'ébullition neuronale avait atteint son paroxysme

la mayonnaise est retombée et nous pouvons prendre un nouvel envol

vers des horizons plus lumineux

pour la rime

"merci mon dieu"

gif-anime-papillon-7-gratuit

gif-anime-papillon-7-gratuit

gif-anime-blog-3-gratuit

aujourd'hui nmoi aussi

26 bougieset

que ces lumières brillent pour C.....

merci "juju" d'être présente

Posté par remiche à 08:11 - Citation
Tags : , , ,