04 novembre 2014

Vous devez connaitre la formule : " Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis " !

Donc !

Quelques âmes bien nées sont venues répondre à mon appel de détresse ridicule d'ailleurs ! Un blog avant tout doit être un plaisir, qui peut rester intime, ou se partager avec d'autres . Des abonné(e)s fidèles qui déclinent leur nom, des visiteurs ? Anonymes ? Voir Anonymous ! A ce propos, merci Wikipédia ( qui lance un appel au peuple en demandant de l'argent ? ! )

Anonymous (en français : « Anonyme ») est un mouvement hacktiviste, se manifestant notamment sur Internet. Le nom de ce collectif est considéré comme un mot fourre-tout désignant des membres de certaines communautés d'internautes agissant de manière anonyme dans un but particulier (souvent pour défendre la liberté d'expression)2,3. Les actions informatiques et physiques attribuées à Anonymous sont entreprises par des activistes non-identifiés. Lors des manifestations physiques du collectif, les membres sont généralement masqués4. Ils se présentent comme des défenseurs du droit à la liberté d'expression sur Internet et en dehors.

Bien que ce mème ne soit pas lié à une entité spécifique, plusieurs sites Internet y sont fortement associés, notamment des systèmes de bulletins électroniques tels que 4chan et Futaba, leurs wikis respectifs, Encyclopedia Dramatica ainsi que certains forums5. Après une série de manifestations controversées, hautement publiées et d'attaques informatiques par Anonymous en 2008, les incidents liés à ce groupe ont fortement augmenté6. En considération de ces capacités, Anonymous a été présenté par la chaîne télévisée américaine CNN comme étant l'un des trois principaux successeurs de WikiLeaks7.

150490Barres_animaux__14_

Après ce préambule plutôt déjanté , connaissez-vous celui qui a inventé l'horloge parlante ?

Tous les ans (ou presque) nous traversons SON village, en allant à Gréoux ou en revenant; par la route de Grenoble ! Vous savez le long des routes de France, il y a toujours quelque chose à découvrir.

http://www.ledauphine.com/france-monde/2009/09/01/il-a-invente-l-horloge-parlante-a-la-bonne-heure-m.-esclangon

Ce village est sympathique, nous n'avons jamais pris le temps de nous "poser" pour faire des photos; je les emprunte au Web .

mison98148231

Blason-de-Mison

maison-dEsclangon

ernest-esclangon1

Alors qui connaissait ce brave homme ?

Qui utilise encore de nos jours l'horloge parlante ?

http://syrte.obspm.fr/tfc/temps/hp/hp.php

Je vous invite à écouter !

Enregistrements de l'annonce de l'horloge de 1933 par Marcel Laporte: mp3 - Realaudio - Ogg

3699

12 heures 49 minutes 20 secondes

P1100597

P1100602

P1100607

Ces quelques fleurs du jardin en novembre pour vous qui passez sur ce chemin ...

Par avance merci pour vos petits mots déposés ici !

 

 


01 septembre 2014

Demain, nous reprenons la route ...

Retour "maison" il y a des choses à faire !

Il semble que le beau temps nous attendra ? ?

Mathias, a fait sa "rentrée nounou" c'est papa qui l'a déposé ( maman déjà en piste pour la "montagne" de réunions de pré-rentrée) quand papa a laissé Mathias , il a eu une "larmichette" bichette, il n'a pas encore 4 mois; mais il va ainsi faire son apprentissage de la vie !

Il n'y a que deux temps dans la vie: maintenant et trop tard.

Au moment où la chenille croit que sa vie est finie, elle devient papillon.

Ne confondez pas vie et travail.
Le deuxième n'est qu'une partie du premier. À preuve, personne n'a jamais dit sur son lit de mort : J'aurais tant aimé passer plus de temps au bureau!

Quand tous les jours sont semblables les uns aux autres, c'est qu'on a cessé de s'apercevoir des bonnes choses qui se présentent dans nos vies.
Paulo Coelho

Toutes les choses qui font que nous aimerions vivre jusqu'à 100 ans pour en profiter sont précisément celles que nous devons éviter si nous voulons vivre centenaire.

Profite de la vie; ne gâche pas tes journées en attendant les meilleures à venir.

Les trois C de la vie: choix, chance et changement. Tu dois choisir de tenter ta chance sinon ta vie ne changera jamais.

Comme la vie serait belle si les joggings étaient sexys;
Si les lundis étaient une partie de plaisir;
Si les gâteaux ne faisaient pas grossir;
Et si les adieux voulaient seulement dire à demain.

Vis ta vie sans prétention
Aime sans dépendance
Écoute sans te défendre
Et parle sans offenser.

Les deux jours les plus importants de ta vie sont le jour où tu es né et le jour où tu as compris pourquoi.
Mark Twain

 

vie2

 

 Avec ces mots, la pensée du jour :

010914

Bonne semaine à tous et mes amitiés.


Posté par remiche à 14:50 - Actualité
Tags : , , , ,

13 mai 2013

Lettre à personne ...

Vous connaissez sans doute

"lettre à dieu", "lettre au président"

La Lettre à Élise - Wikipédia

fr.wikipedia.org/wiki/La_Lettre_à_Élise
La Bagatelle en la mineur, WoO 59, « La Lettre à Élise » (Für Élise) est une pièce musicale pour piano en la mineur composée par Ludwig van Beethoven en ...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lettre_%C3%A0_M%C3%A9n%C3%A9c%C3%A9e

tant

d'autres lettres

alors voilà, vous avez patienté

je vous remercie

P1070938

Lettre à personne,

du temps s'est écoulé depuis Pâques 2004, ce coup de pied au cul, qui a été accompagné par des mots inacceptables de la part d'un chef d'établissement, ça fait bizarre ce retour dans le passé, 9 ans se sont écoulés depuis. Refaire le monde, impossible, il a d'abord fallu accepter après une lutte inutile contre cette institution l' éducation nationale ( pas de majuscule) ! Un combat mené sans le moindre résultat, si ce n'est une muraille d'incompréhension avec laquelle, la vie a continué lamentablement son cours comme l'eau qui coule dans la rivière et fait tourner le moulin. Rage et désespoir ont fait bon ménage, sans que la déprime s'installe ! La tête "haute" , l'état "limite", vivre sans accepter ces congés maladies, congés longue durée imposés pour arriver enfin à la retraite au 1er septembre 2006, comme un soulagement (peut-être).

Nicolas un ancien collègue un jour m'appelle ( courant novembre 2006) : " nous tenons à arroser ton départ en retraite, accepterais-tu ? Viendrais-tu au Collège ? " comme Nicolas faisait partie de mes collègues qui avaient encore une place dans mes souvenirs et dans mon cœur, j'ai dit : "oui" .

Nicolas, il faut le dire enseignait non seulement au Collège Émile Zola, mais à la Maison d'arrêt du Garet ( Villefranche) et au Séminaire à Ars, le type même d'un professeur "atypique" avec une ouverture d'esprit extraordinaire, un homme vrai; donc je n'ai guère réfléchi pour accepter cette invitation, merci Nicolas, toi qui avais compris ma détresse et mon refus total de retourner sur mon lieu de travail où j'avais œuvré de janvier 1984 à Pâques 2004.

Le jour "j" n'a été que du bonheur, retrouver ces collègues qui étaient là pour m'honorer et me montrer à quel point mon départ les avaient surpris. J'ai d'abord eu un beau discours de Nicolas, et le chef d'établissement (penaud et con à la fois) s'est senti "obligé" de m'offrir la médaille de la ville (qu'il avait eu en pleurant sur l'épaule du Maire) !

Je suis revenue avec des beaux cadeaux et le cœur plus léger ...mais les blessures se cicatrisent mal dans un tel cas.

La fin d'année 2006, je pouvais dire : "je suis à la Retraite" . Mais Raymond continuait à bosser, des jours avec et des jours sans ...Il y a eu le jour où maman est venue vivre sous notre toit, car elle ne pouvait plus rester seule dans son appartement, peu de temps avant le mariage de Rémi avec Marilyn (20 septembre 2008) la vie était ce qu'elle était, la présence de maman m'obligeait à me lever assez tôt et surtout de préparer un repas pour midi, sinon elle remuait les casseroles et disait : "qu'est-ce que nous allons becqueter ?" nous sortions faire des promenades, elle m'aidait à soulever mon déambulateur et nous étions bien ensemble, jusqu'au jour où tout doucement, elle changeait, se mettait à ne plus vouloir vivre, à implorer le ciel de venir la chercher pour qu'elle puisse retrouver son époux; je ne me plaignais pas, je continuais à être avec elle qui ne me reconnaissait plus comme sa fille, la vie n'était plus un long fleuve tranquille, mais aidée par Raymond je tenais le coup, jusqu'au jour où il a fallu prendre malgré nous une grave décision (d'ailleurs certain(e)s n'ont pas compris) ...direction l'hôpital, notre ami, médecin traitant avait raisonné maman : "quelques jours, pour soulager Michèle..." elle ne comprenait pas, elle n'avait plus sa tête (par moment) . Rémi et Marilyn étaient en voyage de noces ...à leur retour maman n'était plus de ce monde; ils sont arrivés pour ses obsèques ( le jour de ses 89 ans) du jour où cette page s'est tournée, je suis devenue orpheline et bien désemparée; ma vie a basculé vers un nouveau rythme qui n'avait plus de repères, je ne savais plus qu'il y avait : "le matin, le midi, le soir" non je n'ai pas sombré, j'ai tenu bon; mais là depuis cette retraite qui arrive pour Raymond, rien ne va plus.

Pourtant, comme je l'ai attendu ce jour "j", qui sonnera le 31 mai 2013 ! Pour l'instant, cet homme qui partage mon quotidien depuis le 27 mars 1976 est là, en vacances, le rythme doit reprendre des normes oubliées, et moi je suis comme le bateau ivre, je ne sais plus très bien où j'en suis, avec en plus une fatigue inexplicable, une lassitude sans nulle autre pareille ...aussi un mal être, un mal de vivre s'est installé, je ne suis plus moi, et je n'accepte pas ce qui me diminue avec l'âge; je sais que d'autres en sont au même point .

Ne vous moquez pas, ne me montrez pas du doigt, je n'ai pas pu tout dire, ce blog n'est qu'un support pour une lettre à personne, que ces quelques mots déposés ici, m'ouvrent la porte vers des jours meilleurs en compagnie de mon tendre époux, qui fait tout ce qu'il peut pour moi, je sais que je ne dois pas me plaindre mais faire des efforts pour lui aussi, qu'il ne se voit pas partager sa retraite avec une "zombie". Je suis heureuse d'avoir Rémi et Marilyn, qui sont des amours d'enfants pour nous; Rémi a du travail, ses études lui ont permis de faire ce qu'il voulait; Marilyn a réussi son CAPES et, je me revois dans mes débuts de carrière; nous sommes fiers d'eux. Mais, j'ai sans doute en moi cette incertitude pour 2013 / 2014, Marilyn affectée dans l'Académie de Grenoble, ce n'est pas le bout du monde, aussi je voudrais tant qu'elle obtienne un poste qui soit dans ses voeux ( effectivement, elle aurait pu être nommée à Lille, Créteil ou ...) c'est peut-être un point qui me "taraude" l'esprit sans que je le veuille vraiment. Alors je crois que je vais clore cette démarche épistolaire faite en ce jour de pluie, de ciel gris où j'ai décidé de "vivre debout", sans aller me réfugier sous la couette, branchée au respirateur !

31083c30

Dans quelques jours une visite est programmée

une rencontre importante

celle de

http://colinekifouine.canalblog.com/

le jour des 60 ans de Raymond

avec

une réalisation encore surprise

http://messculptures.canalblog.com/

fin avril 027vous devez

vous souvenir de "la mort du pin"

P1070967Cybèle, fidèle au poste surveillera leur arrivée

 

1ahukybr

30 août 2012

Le retour...était programmé pour ce jour ! Mais "un galet" fautif ...

un galet

big-elevator-door-roller

oui

ni du Verdon

ni de la Durance

pièce défectueuse de l'ascenseur a précipité notre retour

4 étages

de là-haut la vue est belle

par contre

64 marches

trop c'est trop pour moi

Raymond est désormais armé avec des mollets de compétition

DSCN9132oublions la belle vue et rentrons maison

fin de cure 2012

ciel bleu quitté à regret

ciel gris et pluie retrouvés à Belleville

merci pour votre fidélité pendant mon absence

je prendrai le temps de vous lire

mes amitiés sincères

bon jeudi rose

 

 PS

Je viens d'apprendre une bonne nouvelle que je partage ici

Georgia est née

sa maman Karelle et son papa Clément doivent être si heureux

nos amis les "Ternier" sont grands-parents

cadeau-fille

 

Posté par remiche à 10:11 - Etat d'âme
Tags : , ,