22 mars 2014

22 v ' la ... les giboulées de Mars !

ciel-orageux-attention-aux-giboulees-de-mars--700-4844

quelques liens sur le sujet du jour

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hiver

http://fr.wikipedia.org/wiki/Giboul%C3%A9e

http://fr.wikipedia.org/wiki/Printemps

http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2014-03-22-06h00/giboulees---comment-se-forment-elles---24604.php

Giboulées

giboulée 1d8f9397

giboule_0916

images du Web "merci Google" et "merci aux auteurs"

(si une image doit être supprimée ... me le faire savoir)

barre chien0gk4gvak

Giboulées

  La pluie éparpille un bouquet

 De perles tièdes et légères.

 On entend chanter les bergères

 Et les oiseaux dans les bosquets.

  Le soleil joue à cache cache

 Avec les gros nuages gris.

 Les moutons blancs, les veaux, les vaches,

 Dans les près semblent tout surpris !

 Et voici que parmi l'ondée,

 Comme du fond d'un vrai pastel,

 On voit monter, arche irisée,

 Le pont joyeux d'un arc-en-ciel.

  Raymond RICHARD

 [À petits pas" - Editions du Cep Beaujolais]

barre chien0gk4gvak

Les giboulées de Mars / poème vendéen

Les giboulées de Mars

 Comme un joyeux canard se payant une ondée
Je navigue sans but au gré de mes sabots,
Dans les pacages verts de ma douce Vendée
Au souffle du printemps qui s'éveille en sursaut

Sur le bocage nu, tout s'étoffe et bourgeonne
Le gai soleil louvoie dans le bleu et le noir
Chassant la giboulée qui déverse et qui tonne
Et lessive l'hiver à grands coups d'arrosoir

 Si les prunelliers noirs ont mis leurs robes blanches
Violette épinglée au revers du talus
Mon cœur a endossé son âme des dimanches
Primevères, couco
us...! Soyez les bienvenus

 Du vieux chêne qui borde un chemin de traverse
Sur la plus haute branche, va se loger Margot
De son globe épineux que la bourrasque berce
Dame pie courroucée m'interpelle en argot

Et je flane rêveur au gré des éléments
Dans les pacages verts de ma douce Vendée
Savourant les parfums de la rose des vents
Comme un joyeux canard se payant une ondée.

Félix Moreau - 15 décembre 1987 - Treize-Septiers (85600)

Posté par remiche à 16:24 - Saison
Tags : , , , ,


05 décembre 2012

Tristesse ..Veni, vidi, vixi.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Contemplations

http://romantis.free.fr/Victor%20hugo/html/lessonte.html

Victor Hugo

1802 - 1885

sur www.poesie-française.fr

Les contemplations 1856

Veni, vidi, vixi.

J'ai bien assez vécu, puisque dans mes douleurs
Je marche, sans trouver de bras qui me secourent,
Puisque je ris à peine aux enfants qui m'entourent,
Puisque je ne suis plus réjoui par les fleurs ;

Puisqu'au printemps, quand Dieu met la nature en fête,
J'assiste, esprit sans joie, à ce splendide amour ;
Puisque je suis à l'heure où l'homme fuit le jour,
Hélas ! et sent de tout la tristesse secrète ;

Puisque l'espoir serein dans mon âme est vaincu ;
Puisqu'en cette saison des parfums et des roses,
Ô ma fille ! j'aspire à l'ombre où tu reposes,
Puisque mon coeur est mort, j'ai bien assez vécu.

Je n'ai pas refusé ma tâche sur la terre.
Mon sillon ? Le voilà. Ma gerbe ? La voici.
J'ai vécu souriant, toujours plus adouci,
Debout, mais incliné du côté du mystère.

J'ai fait ce que j'ai pu ; j'ai servi, j'ai veillé,
Et j'ai vu bien souvent qu'on riait de ma peine.
Je me suis étonné d'être un objet de haine,
Ayant beaucoup souffert et beaucoup travaillé.

Dans ce bagne terrestre où ne s'ouvre aucune aile,
Sans me plaindre, saignant, et tombant sur les mains,
Morne, épuisé, raillé par les forçats humains,
J'ai porté mon chaînon de la chaîne éternelle.

Maintenant, mon regard ne s'ouvre qu'à demi ;
Je ne me tourne plus même quand on me nomme ;
Je suis plein de stupeur et d'ennui, comme un homme
Qui se lève avant l'aube et qui n'a pas dormi.

Je ne daigne plus même, en ma sombre paresse,
Répondre à l'envieux dont la bouche me nuit.
Ô Seigneur ! ouvrez-moi les portes de la nuit,
Afin que je m'en aille et que je disparaisse !

Victor Hugo.

Victor_hugohttp://www.charles-tocanier.fr/blog/mentors/victor-hugo.htm

 

Posté par remiche à 05:12 - Poésie
Tags : , , , , , , , , ,

29 mars 2012

Le magnolia de Belleville ! Le temps des fleurs ....

P1030114

P1030127

 

P1030130

Les magnolias

Your girl is crying in the night
Is she wrong or is she right ?
Je ne peux plus rien y faire
Your girl is shining in the night
Burning burning burning bright
Je ne sais plus comment faire

Dites-lui que je suis comme elle
Que j'aime toujours les chansons
Qui parlent d'amour et d'hirondelles
De chagrin, de vent et de frissons
larmes
Dites-lui que je pense à elle
Quand on me parle de magnolias
Quand j'entends ces musiques nouvelles
Qui résonnent comme des bruits de combats

Your girl is crying in the night
Is she wrong, is she right ?
Non, je ne sais plus comment faire
Elle est si forte qu'elle se brise
Elle était fière elle est soumise
Comme un amour qui lâche prise
Qui casse et ne plie pas
Tu lui ressembles
Quand elle tremble
Et dans ta voix
J'entends parfois
Un peu sa voix
Elle te ressemble
Quand elle tremble
Quand elle pleure
Là dans le coeur
Des arbres en fleurs.

Dites-lui que j'ai peur pour elle
Dans les sous-sols quand il fait noir
Quand j'entends ces musiques nouvelles
Où s'en vient crier le désespoir
Dites-lui que je pense à elle
Dans un grand champ de magnolias
Et que si toutes les fleurs sont belles
joli coin fleuri
Je me brûle souvent souvent les doigts
Des magnolias par centaines
Des magnolias comme autrefois
Je ne sais plus comment faire
Les magnolias sont toujours là
Elle ressemble à toutes les filles
Quand elles aiment comme ça
Qu'elles soient méchantes ou timides
P1030102
Pauvres violettes ou magnolias
Elle aime les grands ciels humides
Et les déserts où il fait froid
algerie_desert
Parfois elle pleure quand j'arrive
Et elle rit quand elle s'en va
Si tu t'en vas dans la tempête
Si tu t'en vas tu la verras
Dites-lui que je suis comme elle
Que j'aime toujours les chansons
Qui parlent d'amour et d'hirondelles...

hirondelles


Paroles: Etienne Roda-Gil. Musique: Claude François, Jean-Pierre Bourtayre   1977

iris bouquet

P1030135

infos : images du web & photos personnelles

la pensée du jour que je vous rajoute après le passage de Mickey & Renée

2903

Posté par remiche à 03:29 - Botanique
Tags : , , ,

24 mars 2012

Mon ami le poète : Victor Hugo ! Célèbre le Printemps .

pâquerette image semaine internaut

hirondelle

L'hirondelle au printemps

L'hirondelle au printemps cherche les vieilles tours,

vieilles_tours
Débris où n'est plus l'homme, où la vie est toujours ;
La fauvette en avril cherche, ô ma bien-aimée,

fauvette
La forêt sombre et fraîche et l'épaisse ramée,

douglas
La mousse, et, dans les nœuds des branches, les doux toits
Qu'en se superposant font les feuilles des bois.
Ainsi fait l'oiseau. Nous, nous cherchons, dans la ville,
Le coin désert, l'abri solitaire et tranquille,
Le seuil qui n'a pas d'yeux obliques et méchants,
La rue où les volets sont fermés ; dans les champs,

volets
Nous cherchons le sentier du pâtre et du poète ;

Le_Pâtre_de_Kerlaz
Dans les bois, la clairière inconnue et muette

clairiere-foret-rambouillet
Où le silence éteint les bruits lointains et sourds.
L'oiseau cache son nid, nous cachons nos amours.

nid_JPG

Victor Hugo ("Les contemplations")

 @

Printemps

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
Les peupliers, au bord des fleuves endormis,

peupliersparcdesceauxseptembre2004
Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
L'oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
Il semble que tout rit, et que les arbres verts
Sont joyeux d'être ensemble et se disent des vers.
Le jour naît couronné d'une aube fraîche et tendre ;

lever-jour-337629

lueurs_aube_col_de_bleine_pano_a
Le soir est plein d'amour ; la nuit, on croit entendre,
A travers l'ombre immense et sous le ciel béni,
Quelque chose d'heureux chanter dans l'infini.

lune

Victor Hugo (1802-1885)

Recueil : Toute la lyre

info : images du Web

Posté par remiche à 03:24 - Poésie
Tags : , ,

20 mars 2012

Sur une idée de Sonia !

c'est Sonia qui dans un commentaire en a parlé, vous pouvez la rencontrer ici

http://soniare.canalblog.com

aussi

en avant / marche pour la Tour de Babel

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_de_Babel

LA TOUR DE BABEL 001

langues-babelrochegrosse-georges-antoine-18-la-construction-de-la-tour-de-2771625

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Babel

 

 

tour de babel catechisme eklablogalix16b

educa-puzzle-1500-pieces-la-tour-de-babel-humoristique

langue_babel

Brueghel-tower-of-babel

toutes ces images glanées sur le Web , je ne demande plus d'autorisation n'ayant jamais de réponse

2 autres liens intéressants

http://users.skynet.be/maevrard/esperanto.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_L%C3%A9gende_des_si%C3%A8cles

Tour_de_Babel-760f0

nous devons tous avoir en nous ou autour de nous  une tour de Babel 

un jour souhaitons que ce soit le plus tard possible ,

elle s'écroulera

aussi en attendant ,

comme aujourd'hui c'est le Printemps

profitons du moment présent & vive le Printemps

printemps-dicton

 

Posté par remiche à 03:20 - symbolique ....
Tags : , , , ,