27 juin 2013

Un clin d'oeil qui a de l'importance pour moi, et pour d'autres !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Joubert_%28moraliste%29

« Enseigner, c’est apprendre deux fois.  »

de Joseph Joubert

http://blogs.rpn.ch/classebob/citations/

« Enseigner, c’est influencer une vie pour toujours »

(Anonyme)…

enseigner20121212-234554

Photo : © Association Toutes à l’Ecole


Qu'as tu appris à l'école Graeme Allwright
 
Alors oui, j'ai aimé, adoré enseigner, je sais que pour certain(e)s le verbe adorer ne devrait pas être utilisé ici, tant pis, je persiste et signe, j'ai adoré, comme j'adore les fleurs, les arbres...et aujourd'hui je suis comblée parce que ma relève est assurée et cela me donne des ailes, je serais presque prête à voler, même avec mon petit péroné qui j'espère ne me fera pas le coup d'être encore fracturé le 28 juin prochain !
C'est bientôt la fin d'une autre année scolaire 2012 / 2013 s'achève, souhaitons que 2013 / 2014 s'annonce sous de bons auspices .
Quelques petits poèmes en cliquant sur le lien

barre de séparation avec une rose

mes 3 collèges
1/ Monsols (69)

collège de monsols819092665

1971 / 1972

depuis il a été entièrement reconstruit

mais aucun lien sympa

2 / Beaujeu (69)

1972 / 1984

DSCN5860

DSCN5795

DSCN5861

ces photos un jour de retrouvailles le 27 / 10 / 07

3/ mon dernier collège

Belleville (69)

1984 / 2004

l'histoire du "final" est connue

http://www2.ac-lyon.fr/etab/colleges/col-69/emile-zola/

après mon départ il a été entièrement rénové

et

accessible "handicap"

@

dernière constatation

il y a des collèges avec des sites très à jour, d'autres "rien" ...juste adresse, téléphone, et je pense que c'est dommage

19 juin 2013

Le vent ...

http://ventmarin.free.fr/poemes/les_poemes_du_vent.htm

avec le lien ci-dessus

vous découvrirez un choix de poèmes sur le vent, aussi cliquez si vous en avez envie

le-vent http://www.exworld.fr/?tag=vent

ps

du 20 06 2013

17 : 17

http://actu.orange.fr/france/intemperies-en-cote-d-or-l-effarement-des-habitants-devant-le-cataclysme-cause-par-les-vents-afp_2418974.html

vent du 20 064b305d0d3b024b76306fc9b439aefd5def24cdcd

 

Posté par remiche à 06:19 - Etat d'âme
Tags : , , , , , ,

26 avril 2013

Les hirondelles ...ne sont pas de retour ! Où sont-elles passées ?

hirondelles

http://www.hirondelle.oiseaux.net/hirondelle.html

mon ami Olivier m'a ouvert la voie sur un sujet

http://blogoliviersc.org/?p=6556

je me souviens de mes jeunes années à Montceaux

courrier_hirondelle6

l'écurie du Moulin Contet

l'écurie du Reverdy chez Bernard

l'écurie de Félix

des nids d'hirondelles aussi bien à l'extérieur

qu'à l'intérieur

un ballet incessant à chaque printemps

Hirondelle_de_fenetre_1_1_

hirondelles et petits

hirondelle rustique 3 Fotolia_6322904_Subscription_L

mais à l'époque pas de photos

( donc photos prises sur le web )

les écuries existent toujours mais sans les vaches ni les hirondelles

Identification-hirondelles

l'une d'elle est même devenue une habitation

barre portée oiseau_art

je cite

Pierre

http://www.scoop.it/u/pierre-r-chantelois

 Vous me rappelez ces mots de Félix Leclerc :" Cinq fils électriques en face de sa maison
et les hirondelles dessus,
comme des notes sur une portée de musique.
Elles écrivent de jolies chansons, au printemps
c'est plein de thèmes à symphonies qui bougent. "

+

une belle chanson de Félix Leclerc


http://lapoesiequejaime.net/citations1.htm

*
Victor Hugo
(écrit le 27 septembre 1853)

Les hirondelles sont parties.
Le brin d'herbe a froid sur les toits ;
Il pleut sur les touffes d'orties.
Bon bûcheron, coupe du bois.

Les hirondelles sont parties.
L'air est dur, le logis est bon.
Il pleut sur les touffes d'orties.
Bon charbonnier, fais du charbon.

Les hirondelles sont parties.
L'été fuit à pas inégaux ;
Il pleut sur les touffes d'orties.
Bon fagotier, fais des fagots.

Les hirondelles sont parties.
Bonjour, hiver ! bonsoir, ciel bleu !
Il pleut sur les touffes d'orties.
Vous qui mourez, faites du feu.

*

je viens de voir où elles sont

http://onenparleici.over-blog.com/article-l-info-du-jour-les-hirondelles-sont-de-retour-116740255.html

13 avril 2013

La naissance, la vie, la mort ...

http://www.reussirmavie.net/Les-neuf-mois-avant-la-naissance_a104.html

L' Odyssée de la vie

Avez-vous 14 : 27 minutes à lui consacrer

?

 

FOETUS 28 semainesindex

Lorsque l'enfant paraît

Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille
Applaudit à grands cris.
Son doux regard qui brille
Fait briller tous les yeux,
Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,
Se dérident soudain à voir l'enfant paraître,
Innocent et joyeux.

Soit que juin ait verdi mon seuil, ou que novembre
Fasse autour d'un grand feu vacillant dans la chambre
Les chaises se toucher,
Quand l'enfant vient, la joie arrive et nous éclaire.
On rit, on se récrie, on l'appelle, et sa mère
Tremble à le voir marcher.

Quelquefois nous parlons, en remuant la flamme,
De patrie et de Dieu, des poètes, de l'âme
Qui s'élève en priant ;
L'enfant paraît, adieu le ciel et la patrie
Et les poètes saints ! la grave causerie
S'arrête en souriant.

La nuit, quand l'homme dort, quand l'esprit rêve, à l'heure
Où l'on entend gémir, comme une voix qui pleure,
L'onde entre les roseaux,
Si l'aube tout à coup là-bas luit comme un phare,
Sa clarté dans les champs éveille une fanfare
De cloches et d'oiseaux.

Enfant, vous êtes l'aube et mon âme est la plaine
Qui des plus douces fleurs embaume son haleine
Quand vous la respirez ;
Mon âme est la forêt dont les sombres ramures
S'emplissent pour vous seul de suaves murmures
Et de rayons dorés !

Car vos beaux yeux sont pleins de douceurs infinies,
Car vos petites mains, joyeuses et bénies,
N'ont point mal fait encor ;
Jamais vos jeunes pas n'ont touché notre fange,
Tête sacrée ! enfant aux cheveux blonds ! bel ange
À l'auréole d'or !

Vous êtes parmi nous la colombe de l'arche.
Vos pieds tendres et purs n'ont point l'âge où l'on marche.
Vos ailes sont d'azur.
Sans le comprendre encor vous regardez le monde.
Double virginité ! corps où rien n'est immonde,
Âme où rien n'est impur !

Il est si beau, l'enfant, avec son doux sourire,
Sa douce bonne foi, sa voix qui veut tout dire,
Ses pleurs vite apaisés,
Laissant errer sa vue étonnée et ravie,
Offrant de toutes parts sa jeune âme à la vie
Et sa bouche aux baisers !

Seigneur ! préservez-moi, préservez ceux que j'aime,
Frères, parents, amis, et mes ennemis même
Dans le mal triomphants,
De jamais voir, Seigneur ! l'été sans fleurs vermeilles,
La cage sans oiseaux, la ruche sans abeilles,
La maison sans enfants !

bébé 68d6d49fhttp://toutsedireavecdesmots.centerblog.net/11-un-bebe

Et puis nous grandissons

c'est la vie plus ou moins chaotique

http://suite101.fr/article/apprendre-a-nos-enfants-a-construire-leur-bonheur-a35759#axzz2QG8487p8


"Une plume divine écrit notre histoire, tâchons de la faire belle, disait St François de Sales"

facile à dire

pas facile à réaliser

alors

il faut souvent faire " avec "

si la plume est divine, elle n'en est pas moins vulnérable, fragile, c'est la vie

 

Plumes

 

ecriture-plume1

l'encrier se renverse

 

stock-photo-1055348-oil-body-silhouette

http://francais.istockphoto.com/photo-1055348-encre-renverser-encrier-ecrivain-goutte.php

la plume n'a plus d'encre pour continuer à écrire

la mort arrive sans s'annoncer

 

la morthttp://www.reflecritiques.com/2012/01/de-la-crainte-de-la-mort.html

bon dimanche au soleil

bon dimanche783754079_n


03 mars 2013

Chut bébé dort...mais il sourit aussi à la vie ! En bonne compagnie.

Ceux qui attendent les grandes occasions pour prouver leur tendresse ne savent pas aimer.
" L'amitié est un joyau dont le cœur est l'écrin."

bébé image0011

bébé image0022

bébé image0033

bébé image0044

bébé image0055

bébé image0066Clins d'oeil

à

Sonia pour les "toutous"

Rémi & Marilyn

LORSQUE L'ENFANT PARAIT

Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille

Applaudit à grands cris; son doux regard qui brille

Fait briller tous les yeux,

Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,

Se dérident soudain à voir l'enfant paraître,

Innocent et joyeux.

Soit que juin ait verdi mon seuil, ou que novembre

Fasse autour d'un grand feu vacillant dans la chambre

Les chaises se toucher,

Quand l'enfant vient, la joie arrive et nous éclaire;

On rit, on se récrie, on l'appelle, et sa mère

Tremble à le voir marcher.

......................................................

Il est si beau, l'enfant, avec son doux sourire,

Sa douce bonne foi, sa voix qui veut tout dire,

Ses pleurs vite apaisés,

Laissant errer sa vue étonnée et ravie,

Offrant de toutes parts sa jeune âme à la vie,

Et sa bouche aux baisers !

Seigneur ! préservez-moi, préservez ceux que j'aime,

Frères, parents, amis, et mes ennemis même

Dans le mal triomphants,

De jamais voir, Seigneur, l'été sans fleurs vermeilles,

La cage sans oiseaux, la ruche sans abeilles,

La maison sans enfants !

Victor Hugo

&

Théo né en octobre 2012

Evan né en février 2013

Castille née en novembre 2012

une pensée aussi pour Louise qui a hérité du prénom de son arrière grand-mère

Mathis de ma Gigi né fin 2011

Mathis (un autre) qui grandit en attendant de venir en France

150c'est quand même incroyable

les garçons sont majoritaires

&

le "rire" d'un bébé

ps

je n'ai laissé qu'une photo personnelle, celle de Mathis né à Yaoundé

nous attendons tous son arrivée

bon dimanche chien petit garçonet

je

découvre

que

cette note

tombe

bien

c'est la fête des grands-mères

photo(3)

Posté par remiche à 03:03 - Reçu par mail .
Tags : , , , ,

29 décembre 2012

Bon samedi, le dernier de 2012.

P1070127le gui nous réjouit

P1070131couleurs encore en vie

pour le plaisir des yeux

même si l'arbre semble mort 

il se dresse comme un fantome

en attendant le printemps

P1070161Victor Hugo   (1802-1885)

En hiver la terre pleure

En hiver la terre pleure ;
Le soleil froid, pâle et doux,
Vient tard, et part de bonne heure,
Ennuyé du rendez-vous.

Leurs idylles sont moroses.
- Soleil ! aimons ! - Essayons.
O terre, où donc sont tes roses ?
- Astre, où donc sont tes rayons ?

Il prend un prétexte, grêle,
Vent, nuage noir ou blanc,
Et dit : - C'est la nuit, ma belle ! -
Et la fait en s'en allant ;

Comme un amant qui retire
Chaque jour son coeur du noeud,
Et, ne sachant plus que dire,
S'en va le plus tôt qu'il peut.

26 novembre 2012

J - 2 ! Pour toi Rémi ! Une carte postale musicale ...

carte joyeux-anniversaire-langue

http://compte-a-rebours-2012.com/

avec ce lien Rémi

tu pourras

placer au "top"

ton anniversaire

2012

et

voir combien il te reste de jours à vivre avant la fin du monde

1je plaisante pour te souhaiter

un

bon

heureux

joyeux

anniversaire

point excla pour rémi

P1050134

P1050142elles sont là nos 2 chéries

pour aussi te chanter en aboyant

"happy birthday Rémi"

à leur manière

quelques mots d'une carte postale

même si

les choses ne se sont pas vraiment passées ainsi

Mon fils

Dés que tu as vu le jour

Mon flis

Si doux, si fragile

Une grande fierté

A submergé mon coeur.

Tes joies, tes sourires

Tes pleurs et tes larmes

Je les ai partagés avec toi

 

Aujourd'hui

Si les rides,

Ont raison de moi

Mon coeur reste jeune

Grâce à toi

Copyright Jacqueline Boilot

 

barre de séparation avec une rose


28 novembre 1985

http://www.notrefamille.com/v2/editorial/1985.html

28 novembre 2012


MICKAEL JACKSON un regal pour les yeux et les... par proteinemenfort

pour terminer tu devras souffler cette année 27 bougies

26 bougies

carte-joyeux-anniversaire-Remi-58-1513-smallinfos images du web ..

Posté par remiche à 06:30 - Anniversaire
Tags : , , , , , , ,

15 octobre 2012

C'est terminé ...c'était samedi !

récréation littéraire ncette affiche a été réalisée par une élève de la classe de mon ami Didier

trop vite passé ce bon moment

où tous les deux nous avons rencontré des gens charmants

Marie Joelle et nous _nMarie Garnier & Joëlle Vincent

Marie a publié aux Editions Baudelaire Lyon

son blog

http://handicapenfantdifference.blog4ever.com/blog/index-352914.html

"Le nid des papillons"

"Je suis vendeur mais je me soigne"

en attendant

"Le papillon à roulettes"

dans une note sur ce blog

article en précommande

*********

Joëlle 

http://contacts-joellevincent.blog4ever.com/blog/index-256300.html

vous découvrirez ses romans en cliquant sur le lien

@@@@@

coucou c'est nous

nous 2 à Frans le 131012_nd'autres personnes très sympathiques

Nathan à frans_nNathan Malory

avec son premier ouvrage

"Tourbillon"

http://www.nathan-malory.com

mais aussi

Anne Martinez

"ESTEBAN ET LE SECRET DE LA PIERRE DE LUNE"

livre publié aux Editions Persée

************

je ne veux pas oublier la maman de Nathan

Jacqueline  BOILOT

son livre

" Et si demain...."

http://www.jacquelineboilot.com/

ainsi s'achève une petite note avec des liens

 surtout un moment si agréable que j'ai voulu le partager avec vous

bonne semaine et à bientôt pour d'autres aventures

 

P1050867

 

arbre de vie marie ange fb_n

1510

Posté par remiche à 06:06 - Livre
Tags : , , , ,

27 juillet 2012

Il y a eu ce moment de mélancolie ! Effaçons le "mél"........ il reste ancolie !

ancolie-4719http://fr.wikipedia.org/wiki/Ancolie

cette fleur peut s'habiller de toutes les couleurs

ancolie

ancolie-533747

ancolie-koralle--1-

ancolie15-bcaaaancolie2

ancolie3http://les.fleurs.free.fr/FLEURSSYMBOLESAD/index-02.php

mais aussi

  • Ancolie :
    • (non précisé) : folie ; je suis fou de vous; tristesse ; solitude
    • rosée ou bleue, incertitude, vous me jetez dans un grand trouble.
    • blanche : je vous aime mais ma solitude ou votre absence me chagrine.
    • bleue : tristesse
    • rose : je t'aime tellement ; tout est gris quand tu n'es pas là

      ancolie-alpes-462917

      ancolie-blanche-001

      ancolie-rose-p1070233

      http://www.unjourunpoeme.fr/auteurs/jammes-francis

      Deux ancolies se balançaient…

      Francis JAMMES
      Recueil : "Clairières dans le ciel"

      Deux ancolies se balançaient sur la colline.
      Et l’ancolie disait à sa sœur l’ancolie :
      Je tremble devant toi et demeure confuse.
      Et l’autre répondait : si dans la roche qu’use
      l’eau, goutte à goutte, si je me mire, je vois
      que je tremble, et je suis confuse comme toi.

      Le vent de plus en plus les berçait toutes deux,
      les emplissait d’amour et mêlait leurs cœurs bleus.

      Je dédicace cette note à mes ami(e)s fidèles et en particulier Michel Werlen qui m'a ouvert les yeux sur cette magnifique fleur nommée ancolie .
      http://www.fond-ecran-image.com/galerie-membre,fleur-ancolie,bouquet-d-ancolies-20110412jpg.php
      Je précise aussi que ces photos sont glanées sur le Web ; alors que l'on ne vienne pas "m'emmerder" oui c'est le mot pour le droit à l'image; car chaque fois que j'ai signalé, demandé l'autorisation, je n'ai jamais eu la moindre réponse !

      bon vendredi papillonps / mon dieu , mea-culpa, c'était hier & j'ai oublié la fête de mon amie Anne !

      Anne


Posté par remiche à 10:20 - Botanique ...et poésie
Tags : , , , ,