04 août 2012

C'était hier ...il le fallait ! Merci à ma fidèle amie Anne .

IMG_0654

IMG_0655

IMG_0658

IMG_0660

IMG_0662

N'attachons pas d'importance à nos croyances

nos religions

nos convictions

Chacun est libre de penser, de croire, ou ne pas croire

Respect avant tout

Humilité

là-bas en arrivant un "type" m'a sauté au cou pour a-t-il dit : "le bisou"

curieuse coïncidence

la paix et le silence régnaient

c'était l'essentiel

j'ai pensé à Sonia, mialjo, Mickey, Renée, Fabienne ....et tant d'autres..

les cloches nous ont offert un beau concert à notre arrivée

le beau temps était au rendez-vous

un lien pour celles/ceux qui voudraient en savoir plus

http://www.sjmv.net/spip.php?rubrique4

Saint Jean-Marie-Baptiste Vianney (1786-1859)

Prêtre

Dit le Curé d'Ars. Né à Dardilly, près de Lyon, fils de fermier, il entama ses études sacerdotales à 19 ans. Malgré ses grandes difficultés d'ordre intellectuel, il fut ordonné prêtre en 1815. Trois ans plus tard, il fut nommé curé du petit village d'Ars, dans les Dombes, où il passa le restant de sa vie. Se vouant principalement à l'administration du sacrement du pardon, il vit se rendre à son confessionnal une masse de pénitents de toutes classes sociales et de toutes origines, venus souvent de très loin. Pendant les dix dernières années de sa vie, il passa seize à dix-huit heures par jour au confessionnal. Ayant les dons du discernement des esprits, de prophétie et des connaissances cachées, il était souvent harcelé par de mauvais esprits. Canonisé par Pie XI en 1925. Il a été déclaré patron de tous les curés de la terre.

Posté par remiche à 14:46 - Personnelle
Tags : , ,


02 février 2012

Après notre petite mère ...le petit curé !


P1010897

Non , je ne l'ai pas complètement laissé tomber , mais c'est vrai que depuis que maman n'est plus là , je vais bien moins souvent à Ars .

Elle aimait faire une visite au St Curé (moi aussi d'ailleurs) car il règne en ces lieux le silence . La paix s'impose , là-bas se rencontrent des gens de nombreux pays ; c'est toujours enrichissant de pouvoir parler avec des touristes , un prêtre venu d'Afrique ..., un sentiment d'humilité nous envahit indépendant de nos croyances , nos convictions !

bougie11wt6

Certain(e)s devraient venir ou revenir à Ars , le mystère du St Curé nous entraîne sur des chemins qui sortent de l'ordinaire !

P1010936


A la maison ,nous avons un superbe tableau qui représente sa cuisine , offert par une amie, peint par une étudiante roumaine ayant séjourné à Ars .

Qui n'aurait pas envie de s'installer à sa table ?

Il savait accueillir, partager , donner aux pauvres sans rien attendre en retour !

Le 12 février prochain à Ars , son arrivée sera fêtée ..DSCN0797

Un petit garçon lui avait montré le chemin d'Ars .

Le 11 février 1818, Jean-Marie Vianney cherche son chemin à travers l’épais brouillard des Dombes. Entendant des bêlements ainsi que le son de petites cloches, il devine la présence d’un troupeau de moutons. Et s’il y avait un berger ? « Hou, hou, il y a quelqu’un ? » Un jeune garçon, bâton à la main, déchirant le brouillard s’approche de lui. Sans le savoir encore, le jeune prêtre vêtu d’une soutane, entrait en contact avec son tout premier paroissien. Le jeune garçon comprend alors que c’est le nouveau curé de la paroisse que tout le monde attendait : « Ah, vous êtes le nouveau curé ? »… Tout en faisant connaissance le jeune garçon qui se nomme Antoine Givre montre le chemin menant à Ars : « C’est facile, c’est tout droit !... ». Le nouveau curé s’exclame alors le doigt levé. « Tu m’as montré le chemin d’Ars, je te montrerai le chemin du ciel. »

Sa vie ne fut pas un long fleuve tranquille ...

pile-crepes

images du web + photos personnelles

Et en ce jour du 2 février , cliquez sur le lien / faites sauter les crêpes !

http://www.frizou.org/evenements/chandeleur/

 marmotte02-mini

0202

nb/ vidéo supprimée , lourde et s'ouvrait difficilement , BD aussi retirée (illisible)

Posté par remiche à 02:02
Tags : , , , , , ,