27 août 2013

Cybèle devient une vedette à Lyon cet été !

http://www.cybele-arts.fr/

Au bonheur des chiens chatillon 01 190613_nlaissez vous guider

et

sachez aussi qu'elle a son Sanctuaire

qui porte à discussion

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sanctuaire_de_Cyb%C3%A8le

Posté par remiche à 08:27 - Actualité
Tags : ,

22 septembre 2012

Parenthèse : "histoire d'en rire & ou histoire d'en pleurer" !

une promesse à mon ami Olivier

http://blogoliviersc.org/?p=5787&cpage=1#comment-149836

&

pour le retrouver j'ai choisi le lien ci-dessus

donc

"chose promise, chose due"

retour sur mon absence

batimentcliniqueuh3

Lundi direction Lyon, Hôpital de la Croix Rousse, Pavillon Henon (encore très rustique par rapport aux travaux gigantesques de restructuration, juste à gauche de l'image, vers Maternité) arrivée à l'heure, et pour cause pas besoin de passer au bureau des entrées, ayant fait mon dossier de pré-admission; bien accueillie, direction chambre 7, ce chiffre me plaît et l'infirmière qui me reçoit, très sympathique, avec un beau sourire; il faut dire que dans ce service un peu particulier, pas le choix, ce sont toutes des chambres à 2 lits ! Une "belle" valise très classe était en attente vers le 2ème lit près de la fenêtre ! Je m'installe doucement après la 1ère épreuve des gaz du sang; l'infirmière installe tout mon matériel dont je vous ai parlé : l'Elisée ! Puis une Mâdâme qui sera ma voisine de nuit, rentre dans la chambre au pas de charge, je lui dis poliment "bonjour" et elle répond sèchement "bonjour" ! Elle a un air méprisant "bon chic, bon genre, parisien" !

(toutes mes excuses pour parisien)

Elle, que je nommerai Cunégonde, ouvre "mon" placard aussi je lui fais remarquer qu'elle se trompe (gentiment) et Cunégonde n'est pas contente ..ouf, l'infirmière arrive pour préciser : "oui, vous faites erreur" .

Quand quelqu'un commence, de déblatérer sur le QI, tout de suite l'art de mettre à l'aise !

Effectivement au regard de sa "forte" personnalité Cunégonde ne vole pas au ras des pâqueretttes; mais quand "on" veut pèter plus haut que son cul; il s'avère que l'on retombe sur son cul à un moment ou à un autre!

Je tairai sa profession, car je veux rester discrète, malgré ce vécu bien particulier.

http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9diatrie

Nous partagions donc la même chambre, même si Cunégonde avait exigé une chambre seule; il m'est arrivé et ce n'est pas un mensonge de faire chambre commune avec un monsieur à plusieurs reprises.

Peu d'échanges entre Cunégonde et moi..si ce n'est d'apprendre que son époux a divorcé depuis qu'elle était appareillée pour des apnées du sommeil ! Mais je pense que ce n'était pas la seule raison. De Paris, Cunégonde est "descendue" sur Lyon.

Visite rapide de Raymond qui lui n'a pas divorcé et a vécu de nombreux appareils respiratoires......Repas du soir, puis préparatifs pour la nuit; Cunégonde a eu de la chance que l'infirmier de nuit "Charles" soit très gentil; une fois installées pour la nuit, branchées sur toutes les coutures pour enregistrer les paramètres d'une nuit de sommeil, qui permettront le bilan.

Cunégonde a sonné presque toutes les heures, s'est agitée et surtout allumé très souvent ...heureusement que je n'avais pas envie d'hurler mais ma patience a des limites.

Je lui avais dit : "vous avez amené votre petit coussin pour mettre sous la tête"

&

réponse sèche

" n'allez pas vous imaginer que c'est par fétichisme"

!

Après la nuit, le réveil....et le bilan !

Cunégonde passe la 1ère, car elle avait un rdv ..Aussi le docteur commence : "ça ne va pas du tout, cet appareil ne convient pas à votre pathologie.....bla...bla....bla, vous avez du passer une mauvaise nuit "

"NON"

&

moi de lever la main timidement comme à l'école pour dire juste 2 mots...le docteur me donne la parole : "élève Michèle qu'avez-vous à dire ?"

"Que la nuit n'a pas été zen, madame a semble-t-il paniqué "

"OCCUPEZ - VOUS DE CE QUI VOUS REGARDE" !

du coup j'ai pris la porte

le docteur par la suite m'a dit : "tu as bien fait"

personne droguée avec une panoplie sans nom de médicaments divers et variés

qui refuse toute discussion et qui sait mieux que le docteur

ce n'est pas l'appareil qui est en cause mais ce qui a été enregistré qui est faux

je vous épargne

du coup, elle allait devoir rester une nuit de plus pour tester un nouvel appareil mieux adapté; alors j'espère qu'elle est tombée sur une personne sympa et qu'elle n'aura pas fait le même "cirque"; la cohabitation n'est guère facile avec des gens comme Cunégonde, vexée de voir le médecin échanger en toute amitié avec moi et au final me faire la bise; elle "fumait" de rage dans son coin; j'ai compris que plus emmerdeuse et prétentieuse, il n'y avait pas! Elle n'a pas supporté non plus que je sois une "prof" retraitée; elle est en congé longue durée, et EXIGE de reprendre son travail; alors qu'elle en est incapable. En plus elle a 6 ans de moins que moi, elle aurait pu me "respecter" !

guirlande-vendange

 

au retour

 

decouvrez-le-paradis-vin-doux-nouveau-photo-patrick-boiraud

http://www.leprogres.fr/loisirs/2012/09/15/le-paradis-se-savoure-a-arnas

Raymond me propose, une petite visite chez un viticulteur pour aller déguster du paradis; aussi pour me changer les idées je dis : "d'accord" et là un autre monde; des récits sur les vendanges qui s'étaient terminées la veille

une équipe de vendangeurs "internationale"; des sénégalais, japonais ...et 2 thaïlandaises qui ont fait la "une" de nos conversations

voici quelques propos tenus par l'une d'elle

"j'aime le médicament rouge, je le préfère au jus d'orange " en parlant du beaujolais

téléphonant à son époux José

"j'aime ta card blue, tu arrives quand ?"

et puis quelque chose d'adorable

le viticulteur se prénomme Marc

" Marc, j'aime ton frisson" en parlant d'un vin pétillant

J'ai été heureuse de retrouver autour d'une tablée, avec un bon casse-croûte cette ambiance "vendanges en Beaujolais"

mon ami Hubert Piat

sera d'accord avec ces mots

médicament

frisson

300 -Ghttp://www.dunod.com/sciences-techniques/sciences-techniques-industrielles/agroalimentaireoenologie/300-citations-pour-aimer-le-vin


je pense que je vais en rester là

de l'hôpital au Beaujolais il n'y a qu'un pas

Cunégonde ferait mieux de boire un petit coup sans en abuser car avec ses médicaments le cocktail ne ferait pas bon ménage

le weekend arrive

23 mai 2012

La pluie n'arrête pas mon photographe : des preuves !

c'était samedi 19 mai 2012

départ de Belleville sous le

soleil-soleil-sourire-img

enfin presque, il était plus timide

nous ne sommes pas partis à la recherche du diamant rose

diamant-rose

mais

à la recherche de ma "trombine"

P1030827

j'ai résisté au temps sur ce long parcours d'affichage Quai Perrache à Lyon

je suis en piste pour les élections législatives

P1030836

le boucher de Simply avait vu en passant

P1030841

P1030847

le photographe de ce blog est un peu fou

regardez d'où il a pris cette photo

du haut de cet échafaudage

P1030852

oui il a osé

grimper jusqu'en haut

P1030853

heureusement que je n'ai rien vu sur le moment

P1030857

que d'ô ! que d'eau !

P1030860

la pluie commençait à arriver

P1030880

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mont_Verdun

http://fr.wikipedia.org/wiki/Base_a%C3%A9rienne_942_Lyon-Mont_Verdun

mais rien ne nous arrête

P1030886

Fourvière dans un joli flou artistique de pluie

P1030890

stop

nous reviendrons quand il fera beau

P1030892

visiter cette jolie chapelle fermée

http://www.ermitage-du-mont-cindre.fr/#/visites-et-manifestations/3554849

http://www.ermitage-du-mont-cindre.fr/#/linterieur-de-la-chapelle/3552352

avec les liens ci-dessus vous pourrez en savoir plus

bon mercredi 2305

12 avril 2012

Le jour d'après ! Le chaos ....

naissance-daphrodite-jose-maria-heredia-L-1
 
"Avant tout, le Chaos enveloppait les mondes Où roulaient sans mesure et l'Espace et le Temps ..."
Hérédia, Les Trophées,1893

Avant tout, le Chaos enveloppait les mondes
Où roulaient sans mesure et l’Espace et le Temps ;
Puis Gaia, favorable à ses fils les Titans,
Leur prêta son grand sein aux mamelles fécondes.

Ils tombèrent. Le Styx les couvrit de ses ondes.

Styx
Et jamais, sans l’éther foudroyé, le Printemps
N’avait fait resplendir les soleils éclatants,
Ni l’Été généreux mûri les moissons blondes.

Farouches, ignorants des rires et des jeux,
Les Immortels siégeaient sur l’Olympe neigeux.
Mais le ciel fit pleuvoir la virile rosée ;

L’Océan s’entr’ouvrit, et dans sa nudité
Radieuse, émergeant de l’écume embrasée,
Dans le sang d’Ouranos fleurit Aphrodité.

(José-Maria de Hérédia)


*
J'emprunte à un ami le titre de cette note
&
la citation
suite à l'envoi d'un pps réalisé par mon époux, que j'ai transmis à quelques élu(e)s
c'est dans sa réponse que les mots ci-dessus étaient mentionnés (*)
le blog de mon ami
 
***
En effet Lundi de Pâques,  quelques nourritures terrestres en bord de Saône,
puis direction Lyon
"on" aurait mieux fait de "rentrer maison"
Après le merdier sans nom, les embouteillages invraisemblables dans le quartier de La Confluence, nouvellement ouvert, tout frais, tout neuf; l'enfer pour le conducteur, ses passagers dociles..
râlaient un peu;
mais Raymond ne recule devant rien ;
direction la colline de Fourvière, où la foule était dense ;
quelques photos car de là-haut le panorama est superbe
P1030305
 
P1030306
au loin
la centrale nucléaire du Bugey
P1030312
 
après en avoir pris plein les yeux
retour par la rive droite de la Saône
où un arrêt, même s'il était déjà tard, s'imposait
un lien pour vous informer
2 récalcitrantes sont restées dans la voiture en compagnie de Cybèle
Jacqueline et moi-même
nous avons chronométré la visite
en 20 minutes
le Monde s'est écroulé sous l'appareil photo de Raymond
P1030314
 
P1030315
 
P1030316
 
P1030317

 P1030320

 
P1030332
 
vous le reconnaissez, j'espère
!
qu'est-ce qu'il fait ici
?
*
999
 
P1030338
 
P1030348
 
P1030333
 
P1030339
 
P1030342
 
comment notre ami Hubert peut-il avoir un si beau sourire
?
parce qu'il a toujours le sourire
!
 Ampoule électrique

Posté par remiche à 04:12 - Insolite / inattendu
Tags : , , , ,

10 mars 2012

Jean FUSARO à Saint-Jacques-Des-Arrêts .

pour arriver ici

http://www.saintjacquesdesarrets.fr/

nous avons d'abord franchi un col

qui dépayse un peu , par son nom : "la Sibérie"

P1030056

passage obligé avant d'arriver à Saint-Jacques-Des-Arrêts

&

d'ouvrir la porte de l'église , où 19 oeuvres(*) du peintre Jean Fusaro sont exposées pour une durée de 10 ans  depuis 2009

(*) ces oeuvres dont le Département est propriétaire

 font la renommée de la commune

@

un chemin de croix formé de 8 tableaux de format identique

P1030060

P1030062P1030063

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030065

P1030068 P1030067

 

 

 

 

 

 

 

@

un ensemble mural formé de 7 tableaux consacrés aux " martyrs de Lyon " et d'autres oeuvres se rapportant au Diocèse de Lyon

http://fr.wikipedia.org/wiki/Martyrs_de_Lyon

P1030073

P1030071

P1030076

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030077

P1030074

P1030072

après ces quelques photos personnelles

je vous souhaite d'avoir passé un bon moment ici

&

je vous offre cette pensée

0903

passez un bon week-end

 !

08 décembre 2011

Ce soir : magie des Lumières à Lyon ...

http://www.fetedeslumieres.lyon.fr/

mais n'oublions pas l'origine de ces fêtes des Lumières

source Wikipédia pour le texte ci-dessous

Premières illuminations du 8 décembre

En 1852, est inaugurée la statue de la Vierge Marie érigée sur la chapelle de la colline de Fourvière. Réalisée par le sculpteur Joseph-Hugues Fabisch, elle a été proposée par quelques notables lyonnais et fervents catholiques puis acceptée par le cardinal de Bonald en 1850. L'inauguration de la statue aurait dû avoir lieu le 8 septembre 1852, jour de la fête de la nativité de la Vierge et date anniversaire du vœu des échevins de 1643. Mais une crue de la Saône aurait empêché qu'elle fût prête ce jour-là et que la cérémonie s'effectuât. L'archevêché, en accord avec la commission des laïcs, choisit alors de reporter l'inauguration à la date du 8 décembre.

Or, le 8 décembre est la date de la fête de l'Immaculée Conception de la Vierge, fête célébrée depuis le IXe siècle, même si la proclamation du dogme ne date que de 1854. Les jours qui précèdent l'inauguration, tout est en place pour les festivités : la statue doit être illuminée par des feux de Bengale, on prévoit des feux d'artifices depuis le haut de la colline et des fanfares vont jouer dans les rues. Les notables catholiques lyonnais proposent d'illuminer les façades de leurs maisons comme cela se fait traditionnellement pour les grands évènements (entrées royales, victoires militaires...).

Mais voilà que, le 8 décembre au matin, un violent orage s'abat sur Lyon. Le maître des cérémonies décide aussitôt de tout annuler et de reporter les réjouissances nocturnes au dimanche suivant. Puis, finalement, le ciel se dégage et la population lyonnaise qui avait tant attendu cette cérémonie, d'un geste spontané, illumine ses fenêtres, descend dans les rues et quelques feux de bengale allumés à la hâte éclairent la statue et la chapelle de Notre-Dame-de-Fourvière (la basilique n'existe pas encore). Les Lyonnais chantent des cantiques et crient « Vive Marie ! » jusque tard dans la nuit.

Poursuite de la tradition

Lumignons

Depuis 1852, la fête a été reconduite chaque année. La tradition veut que chaque famille lyonnaise conserve désormais avec ses décorations de Noël, son assortiment de verres du 8 décembre, épais et parfois colorés. On appelle ces verres garnis d'une bougie des « lumignons ». Dès le mois de novembre, on trouve dans les magasins des sacs de ces fameuses bougies courtes et cannelées comme des gâteaux, ainsi que des assortiments de verres. Le soir du 8 décembre, les bougies sont allumées et placées dans les verres déposés sur le bord des fenêtres.

Depuis la municipalité de Michel Noir en 1989, la fête spontanée est accompagnée par des animations proposées par la municipalité et les professionnels du spectacle. Ces animations ont fait que cette fête a revêtu un caractère également touristique, attirant plusieurs millions de visiteurs chaque année. La participation populaire demeure néanmoins très présente du fait des façades illuminées et des déambulations le soir du 8 décembre.

 
Affluence exceptionnelle dans le métro lors de la Fête des lumières (ici à Bellecour en 2006)

Toutefois, et malgré un attachement indiscutable de la population lyonnaise à la tradition, les fenêtres pourvues de lumignons demeurent sensiblement minoritaires sur l'ensemble de la ville (elles sont cependant majoritaires dans certains quartiers, selon les catégories de population qui les occupent). Ceci s'explique notamment par le fait que la ville de Lyon compte parmi ses habitants nombre de non-Lyonnais ainsi que des populations non-chrétiennes (musulmans, athées...), mais aussi parce que la fête commerciale a fait de l'ombre à la tradition religieuse1.

La fête ne cesse cependant de prendre de l’ampleur et la présence, ces dernières années, de concepteurs nationaux et internationaux de renom illustre bien le rayonnement international grandissant de cette manifestation. Étendue sur 4 jours depuis 1999,2 Lyon 8 décembre – Fête des Lumières anime tous les quartiers et offre dans toute la ville des scénographies et des spectacles de lumière innovants et surprenants, sur des sites traditionnels ou insolites.

******

http://www.jardinierdedieu.com/article-priere-pour-la-solennite-de-l-immacule-conception-91715411.html 

je suis aussi fière de dire

qu'une jeune amie a travaillé sur cette fête 2011

bravo à elle et ceux qui ont oeuvré avec elle

dans ce cadre là

http://lesorpailleursdelumiere.com/v3/

Posté par remiche à 11:07 - Actualité
Tags : , , , , ,