01 mars 2013

Mars est là ! Mars attaque ! Je rebondis ...

le-cid

Scène V – Don Diègue, don Rodrigue

Don Diègue
Rodrigue, as-tu du cœur ?

 

as-tu du coeur_Le-Cidhttp://m.saint-quentin.fr/evenement_mobile/45/685-agenda.htm

Don Rodrigue
Tout autre que mon père
L’éprouverait sur l’heure.

Don Diègue
Agréable colère !
Digne ressentiment à ma douleur bien doux !
Je reconnais mon sang à ce noble courroux ;
Ma jeunesse revit en cette ardeur si prompte.
Viens, mon fils, viens, mon sang, viens réparer ma honte ;
Viens me venger.

Don Rodrigue
De quoi ?

Don Diègue
D’un affront si cruel,
Qu’à l’honneur de tous deux il porte un coup mortel :
D’un soufflet. L’insolent en eût perdu la vie ;
Mais mon âge a trompé ma généreuse envie ;
Et ce fer que mon bras ne peut plus soutenir,
Je le remets au tien pour venger et punir.
Va contre un arrogant éprouver ton courage :
Ce n’est que dans le sang qu’on lave un tel outrage ;
Meurs, ou tue. Au surplus, pour ne te point flatter,
Je te donne à combattre un homme à redouter ;
Je l’ai vu, tout couvert de sang et de poussière,
Porter partout l’effroi dans une armée entière.
J’ai vu par sa valeur cent escadrons rompus ;
Et pour t’en dire encor quelque chose de plus,
Plus que brave soldat, plus que grand capitaine,
C’est…

Don Rodrigue
De grâce, achevez.

Don Diègue
Le père de Chimène.

Don Rodrigue
Le…

Don Diègue
Ne réplique point, je connais ton amour,
Mais qui peut vivre infâme est indigne du jour ;
Plus l’offenseur est cher, et plus grande est l’offense.
Enfin tu sais l’affront, et tu tiens la vengeance :
Je ne te dis plus rien. Venge-moi, venge-toi ;
Montre-toi digne fils d’un père tel que moi.
Accablé des malheurs où le destin me range,
Je vais les déplorer. Va, cours, vole, et nous venge.

 

russiehttp://blogusa.over-blog.com/article-4966.html

 

marsClose02http://mars.jpl.nasa.gov/programmissions/science/

 

mars le moishttp://www.centerblog.net/journal-intime/33350-4157014-calendrier-du-mois-de-mars-

dicton-de-marshttp://mc-creations.mabulle.com/index.php/Mars-dictons-poemes/p7

Posté par remiche à 03:01 - Théâtre
Tags : , , ,


09 décembre 2011

Toujours et encore Victor Hugo ...près de chez nous !

http://www.francetv.fr/culturebox/ruy-blas-de-victor-hugo-inaugure-le-nouveau-tnp-a-villeurbanne-66861

http://www.tnp-villeurbanne.com/le-tnp/actualites?item.146.12

ruy blas

et

quand Victor Hugo défie ou prédit  les affaires 2011

http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20110518.OBS3422/affaire-dsk-victor-hugo-avait-presque-tout-predit.html

Source Wikipédia pour le résumé ci-dessous :

Acte I - Don Salluste

Un salon dans le palais du roi à Madrid. Don Salluste de Bazan médite sur la disgrâce qu'il subit. Il vient d’être exilé de la cour, par la reine d'Espagne, car il a eu un enfant avec une des suivantes qu'il refuse d'épouser. Pour se venger, il demande à son cousin Don César de l'aider, mais celui-ci refuse de faire du mal à une femme. On apprend que son valet, Ruy Blas, aime la reine en secret et qu'il lui a même écrit une lettre anonyme, car il le révèle à Don César, qu'il reconnaît comme Zafari, un ancien ami. Don Salluste ayant tout entendu, fait enlever Don César, en le vendant à des corsaires d'Afrique, puis fait passer Ruy Blas pour celui-ci. Après l'avoir présenté à la cour, il lui demande juste de séduire la reine, après lui avoir fait écrire une invitation pour celle-ci et une lettre dans laquelle Ruy Blas reconnait être son valet. Puis, il s'en va.

 Acte II - La reine d'Espagne

La jeune femme du roi Charles II s'ennuie, loin de son Allemagne natale. Le formalisme de l'étiquette, l'indifférence d'un mari déjà vieux à trente ans lui pèsent (scène 1). Or, sur un banc du parc, chaque jour, un inconnu dépose un bouquet de ses fleurs préférées, et il vient d'y laisser une lettre (scène 2). Elle a l'émotion d'identifier l'épistolier en la personne de "Don César" (Ruy Blas), qui lui apporte, de la part du roi, un laconique billet de chasse. Le trouble de Ruy Blas devant son idole enfin approchée va jusqu'à la syncope (scène 3). Grâce à la lettre apportée et à une blessure à la main, elle reconnaît Ruy Blas comme étant son adorateur secret. Don Guritan, amoureux lui aussi de la reine et inquiet de l'idylle naissante, provoque Ruy Blas en duel. La reine, pour sauver son jeune adorateur, envoie le vieux soupirant porter une cassette à son père, l'électeur de Neubourg.

Marie-Julie_reine_d_Espagne_et_ses_deux_filles

Acte III - Ruy Blas

Devenu Premier ministre par la faveur de la reine, Ruy Blas veut faire réagir ses collègues qui pillent l'État (scène 2). Il mérite ainsi l'aveu d'amour et le baiser de sa souveraine (scène 3). Mais tandis qu'il remercie Dieu de son bonheur (scène 4), Don Salluste vient lui rappeler sa condition et son rôle ; Ruy Blas comprend que Don Salluste a monté toute cette machination pour exercer la plus cruelle des vengeances sur la reine.

Acte IV - Don César

Ruy Blas est en état de choc, il ne comprend pas très bien le stratagème de Don Salluste. Il pense cependant à protéger la Reine à laquelle il fait envoyer par un billet l'ordre de ne pas sortir. Il sort de scène et va prier. Retour en scène du vrai Don César, déguisé en Zafari, qui se réfugie par hasard dans le logis de Ruy Blas. Il est habillé de haillons et revêt un beau manteau trouvé (déguisement donné à Ruy Blas par Salluste). Il reçoit à son nom (en réalité pour Ruy Blas) une grosse somme d'argent, puis un rendez-vous avec une dame inconnue. Il joue le jeu et accepte les deux. Don Guritan, s'étant rendu compte de la supercherie de la reine et étant revenu d'Allemagne pour défier Ruy Blas qu'il pense être Don César, tombe sur le vrai Don césar qui semble se moquer de lui en soutenant son identité. Cette querelle débouche sur un duel, remporté par César. Salluste fait arrêter Don César pour le meurtre de Don Guritan et doit hâter sa vengeance contre la Reine.Ruy Blas Don César et Ruy Blas dans les lumières TNP 2011 Christian Ganet

Acte V - le tigre et le lion

Ruy Blas a perdu sa confiance, et veut se suicider en voulant s'empoisonner. Il craint les ruses de Don Salluste qui veut se venger de celle qu'il aime. La Reine qu'il n'attend pas (mais qui viendra par un billet adressé par Don Salluste) vient le voir. Salluste ayant organisé le rendez-vous, vient surprendre les deux amants. Il propose un marché à la Reine : ou bien il dévoile publiquement sa liaison avec celui qu'elle prend pour don César, ou bien elle signe une lettre adressée au roi par laquelle elle renonce à son mariage et à la couronne. Ruy Blas, poussé à bout, révèle alors sa vraie identité à la Reine, humilie Salluste et le tue avec sa propre épée. Dans un premier temps, la Reine ne peut pas accepter cet amour, puis lorsqu'elle se rend compte que Ruy Blas est en train de s'empoisonner, elle le reconnait sous le nom de Ruy Blas et lui pardonne. Mais Ruy Blas, ayant avalé la fiole de poison, meurt dans les bras de la reine.

 

ruy-blas-drame-en-cinq

infos : images glanées sur le web "google images"