10 septembre 2013

Voilà une note qui ne sera pas celle que vous attendez !

Nous prenons tant pour acquis !
Damos tanto por sentado !
Nós levamos tanto para concedeu !
Wir betrachten soviel als selbstverständlich !
We take so much for granted !

enfant soif

ps
par avance merci pour vos commentaires
je ne ferai pas "réponse"
par pudeur
et
respect

Posté par remiche à 11:32 - Afrique
Tags : , , ,


06 novembre 2012

Un clin d'oeil d'une GRANDE voyageuse devant l'éternel !

http://oh-my-globe.blogspot.fr/

nous avons été témoins de son arrivée sur Terre

Annette

voyage

et

il nous faut la suivre

!

Dakar-momard1

map_of_senegal

dakar-2010-213 images du web

Posté par remiche à 06:11 - Afrique
Tags : , , , ,

27 mai 2011

Au Sénégal, une école pilote qui change la vie !

Aménager une école à Keur Sountou au Sénégal

et

par ricochet,

améliorer la vie des villageois :

ce projet,

porté par l'association Kauri,

vient de bénéficier du soutien

de Centre-est et de la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement

"Faire de cette école le soleil du village! "

dit Marie-Paule Chaintreuil , énergique présidente de l'association Kauri

http://association.kauri.over-blog.com

 

Proverbes sénégalais

 
Il arrive qu’un baobab ait des épines.

Qui parle sème, qui écoute récolte.

 

La vérité, c’est du piment, si on la jette à la figure, tu te frottes les yeux.

 

Etre proche de celui qui sert le thé ne fait pas qu’on sera le premier à boire.

 

Là où le coeur est, les pieds n'hésitent pas à y aller.


Nous attendons d’un sage qu’il dise « j’avais prévenu » plutôt que de dire « je savais que ça allait arriver ».


La sueur ne se voit pas sous la pluie.

La conversation, c’est comme le repas, celui qui se trouve-là y participe.


Tôt ou tard dans la vie, nos faits et gestes nous rattrapent.

Une visite fait toujours plaisir : si ce n’est à l’arrivée, c’est au départ !

Une case n'est pas faite pour amasser des marchandises mais pour y coucher.


Pour qu'un enfant grandisse, il faut tout un village.

 

La vérité est au-delà des montagnes, pour la trouver il faut voyager !

 

Le tronc d’arbre aura beau séjourné dans la rivière, il n’en deviendra pas un crocodile.

 

Un ami dans le besoin est un véritable ami.

 
Il ne faut pas être fier de sa beauté, car une infirmité peut toujours arrivée.

Quand ton filet est emmêlé, prend le temps de le démêler, le poisson ne va pas se sauver.

On ne trouve son véritable chemin qu’en cherchant et, souvent, en cherchant seul.

 

Les goûts sont différents, c’est pour ça que tout ce qui se vend au marché trouve acquéreur.

 

Le regard de l’amour passe par dessus les défauts.


L’oiseau qui n’a jamais volé, le jour où il vole, il fait le tour du pays.

 

Si l’enfant ne réussit pas, il n’est  le fils que de ses parents, mais s’il réussit alors c’est le fils de tout le monde.

 

Ne jette pas la provision d’eau  de ta jarre.


Si tu veux savoir ce qu’est l’indulgence, aie un enfant.

 

La nouvelle n’a pas de jambes, mais elle enjambe la rivière.


Avant de médire, tourne-toi vers ton passé.

Les mains ont besoin l’une de l’autre pour être propre.

L’amour est une rivière : si tu plonges dedans tu te noies, et si tu fais le détour tu meurs de soif.

+

 un blog qui montre des photos du Sénégal , cliquez sur le lien ci-dessous

http://etsimoije.over-blog.com/
une de mes amies qui est allée dernièrement  au Sénégal

Posté par remiche à 13:15 - Afrique