03 décembre 2014

Anna Freud ( il y a 119 ans sa naissance ).

http://www.lefigaro.fr/culture/2014/12/03/03004-20141203ARTFIG00059-google-celebre-anna-freud.php

https://g.co/doodle/9cbbuq

anna-freuds-119th-birthday-5664856720015360-hp

 

Anna Freud : soit disant "fille à papa" ...

http://www.lepoint.fr/culture/doodle-anna-freud-l-heritiere-03-12-2014-1886372_3.php

Enfance et formation :source Wikipédia

Anna Freud est la dernière enfant de Sigmund et Martha Freud1. Sixième d'une fratrie nombreuse et dont la naissance n'est pas désirée2, dans une famille où l'on attendait un homme, qui aurait eu la possibilité de faire des études, elle doit lutter pour être reconnue1. Elle souffre d'anorexie3. Ne pouvant entrer à l'université ou faire des études en raison de son sexe, elle suit une formation d'enseignante à l'école Montessori de Vienne4 et passe le concours pour devenir institutrice en 1914, devenant la seule fille de Freud qui exerce un métier5. Elle est titularisée en 1917, année où elle est atteinte de tuberculose6 et enseigne jusqu'en 19207,1

                                                                                          

Sigmund_en_Anna

Père et fille en 1913

Une vie peu banale !

Homosexualité et homophobie source Wikipédia

Anna Freud fut « la compagne de toute une vie » de Dorothy Burlingham27. Celle-ci s'installe en 1929, avec ses quatre enfants, dans un appartement de l'immeuble viennois où habitent les Freud, et où Anna Freud a également un appartement28. Contrairement à son père, Sigmund Freud29, elle est convaincue que l'homosexualité est une « maladie »30[réf. insuffisante],31, s'oppose à l'exercice de la psychanalyse par des homosexuels31 et le journaliste Matthew Campbell rapporte que selon Roudinesco, elle fut accusée, comme d'autres disciples de Freud, d'homophobie[pertinence contestée]32. Sa cure avec son père lui a fait « haïr sa propre homosexualité »33 tout en lui permettant de vivre une vie d'intellectuelle et de faire autorité dans le mouvement psychanalytique : elle a été conservatrice sur le plan moral parce qu'elle était dépositaire de l'orthodoxie34. Pour Annie Fortems, son « discours quasi-homophobe »35 peut s'apparenter à une « haine de soi » qui lui a aussi permis de se protéger à une époque où l'homosexualité était illégale32 et où l'IPA au sein de laquelle Anna représentait l'un des principaux courants36, étant hostile à cette pratique35D'après Maxime Foerster, elle est à la fois « lesbienne et homophobe »37[pertinence contestée]. Selon Jean Allouch, « l'homosexualité d'Anna »(une relation avec Lou Andréas Salomé qu'il qualifie de très éloignée du « lesbianisme actuel ») était encouragée par Sigmund Freud et connue de quelques-uns au moins de ses élèves (de Sigmund Freud )38. D'après Michel Onfray, elle est "lesbienne"3.

 http://rue89.nouvelobs.com/2013/01/07/tabou-dans-la-psychanalyse-la-famille-homoparentale-de-la-fille-de-freud-238361

Nous avons dans le Beaujolais une école Montessori ( apprendre autrement ).

P1100373

P1100374

Je crois que je vais m'arrêter ici, car il y aurait tant à dire sur cette femme "d'avant-garde"  une sorte de pionnière sur un sujet plus que tabou d'actualité !

anna3

 

Posté par remiche à 11:31 - Actualité - Permalien [ #]
Tags : , , , , ,