11 janvier 2014

N B V C X W : le clavier s'épuise comme moi d'ailleurs !

ridicule

me direz-vous

ridicule

de vouloir continuer pour faire n'importe quoi ici

ridicule

d'alimenter ce blog

en soldes

soldes ddvfwxx5_1

 

je ne risque pas d'aller "faire les soldes"

alors je compte les jours

je me lève en pensant "vivement ce soir"

je me couche en me disant "qu'il faut que le sommeil me tombe dessus"

je compte les nuits aussi

la monotonie s'est installée par force

combien de jours avant le retour à une vie normale

pas la moindre idée

peut-être

faut-il ne plus y penser

et

oublier

oublier

 

Posté par remiche à 18:13 - Etat d'âme - Permalien [ #]